Pour absence de test Rt-Pcr négatif à la Covid-19 : Dix-neuf sénégalais en provenance de l'Europe bloqués depuis plusieurs heures à l'AIBD.

Pour absence de test Rt-Pcr négatif à la Covid-19 : Dix-neuf sénégalais en provenance de l'Europe bloqués depuis des plusieurs heures à l'AIBD.


 

 

Selon les informations obtenues par Dakaractu, dix-neuf passagers d'un vol de TAP Air Portugal sont actuellement bloqués à l’aéroport International  Blaise Diagne de Diass,  car ne disposant pas de test à leur arrivée ce jeudi vers 01 heure du matin. Une situation qui met en rogne ces voyageurs. « Depuis 1 h du matin, nous sommes là, laissés à nous même sous prétexte que nous n’avons pas de test », confie l’un d’entre eux à Dakaractu. À l’en croire, le vol de la compagnie TAP avait à son bord plus de cent passagers, mais ils sont les seuls à ne pas pouvoir sortir de l'aéroport. Pour notre interlocuteur, c’est la faute aux autorités sénégalaises s’il a embarqué sans test.

 

Pourtant il est bien écrit sur la circulaire du ministère du tourisme et des Transports aériens que « les compagnies aériennes et leurs agences de ventes agréées, sont tenues d’informer les passagers au moment de l’achat du billet pour les vols à destination d’un aéroport du Sénégal ». La TAP a-t-elle reçu la circulaire ou a-t-elle tout simplement fait fi des nouveaux amendements concernant les certificats de test négatif ?

 

Selon un passager bloqué actuellement à l’AIBD, aucun test ne leur été demandé au départ. « Ils m’ont dit que je devais faire ça une fois au Sénégal. Mais depuis hier, on nous fait poireauter dans des conditions exécrables alors que nous avons des obligations qui nous attendent. Je suis venu aux funérailles de mon père. Et je ne suis pas le seul dans ce cas », geint-il. « Si nous avait mis dans de bonnes conditions, on ne trouverait rien à redire mais tel n’est pas le cas. Personne ne semble sensible au calvaire que nous vivons depuis hier », déplore l’une des trois femmes du groupe. 

 

« Nous souffrons le martyre car en plus d’être retenus contre notre volonté, nous n’avons même pas pu boire une tasse de café », enchaine un autre homme selon qui ce n’est que ce matin qu’ils ont enfin été soumis au test covid. « Ils nous avaient promis de nous communiquer les résultats à 12 heures, mais jusqu’à présent, nous n’avons rien vu. Le pire, c’est que nous ne pouvons pas bouger de l'aéroport puisque nos documents de voyage ont été confisqués », martèle-t-il. Il est convaincu qu’ils sont en train de faire les frais d’ « une gestion catastrophique de cette maladie... »

Jeudi 22 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :