Plainte pour viol contre le leader de Pastef Les Patriotes / Présence de sperme : l’ADN de Ousmane Sonko nécessaire pour co(in)firmer les sévices sexuels...


Suite et pas fin de l’affaire Ousmane Sonko accusé de viol par une jeune dame à Sacré-Cœur. Après la réplique du leader de Pastef dans un communiqué où il nie les accusations, c’est pour revenir ici sur les nouvelles révélations de Confidentiel-Lettre quotidienne.

 En effet, la publication informe que du sperme a été trouvé sur la plaignante. Pour rappel, les enquêteurs, avaient envoyé la plaignante A. Sarr auprès d’un spécialiste pour voir si elle a récemment entretenu des relations intimes et probablement pour voir s’il y a des tissus de la personne incriminée qui sont restés dans son corps, avait fait savoir « les Échos ». 

Le laboratoire spécialisé pour les confirmations d’usage a confirmé les accusations de violences sexuelles, a encore indiqué la Confidentiel-Lettre quotidienne. Avec la présence de ce liquide chez la dame, les pandores pour établir la relation qu’il y a avec Sonko, pourraient recourir à un test ADN. Le dernier rapport sexuel entre A. Sarr et son bourreau présumé daterait du mardi 2 février 2021 dans la soirée. Lors de cette même soirée, le député aurait programmé comme à son habitude, une séance de massage nocturne avec Adji Sarr qui est en permanence dans le salon composé de trois pièces et d’un salon. C’est après ce dernier rapport intime forcé que Adji Sarr a enfin décidé de porter plainte pour viols répétés et menaces de mort.

Dans sa déposition, cette dernière a indiqué que le leader politique, inspectait les lieux avant toute séance et ne faisait pas confiance à la pièce et regardait même de visu les sèche-cheveux pour voir si des éléments d’espionnage n’y sont pas cachés. Sonko avait été informé du déroulement de l’affaire dès les premières visites de la gendarmerie par Madame Coulibaly, propriétaire du salon, une proche d’Ousmane Sonko.

Les réquisitions effectuées auprès des opérateurs téléphoniques ont confirmé la présence du leader de Pastef sur une borne proche du salon en question aux différentes dates indiquées par la plaignante. Une affaire visiblement pas encore terminée...
Vendredi 5 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :