Paludisme : distingué aux USA, le Pr Daouda Ndiaye contre la fuite des cerveaux


L'aéroport international de Diass a refusé du monde pour accueillir le premier Africain nommé au poste de conseiller spécial à l'université Haward de Boston (USA). Le fils de Lambaye, dès l'entame de son propos, s'est voulu clair : " Je reste au Sénégal ". Le professeur Daouda Ndiaye déclare avoir accepté ce poste pour avoir posé une condition sine qua non : à savoir continuer ses activités à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar." Je reste Sénégalais et Africain dans la veine, car convaincu que personne ne viendra régler le problème de l’Afrique à notre place", a-t-il déclaré. Cependant, l'inventeur, relativement à ses travaux pour le diagnostic du paludisme, conclura par la question de la fuite des cerveaux." Je suis contre la fuite des cerveaux quel que soit ce que l'on vous propose", affiche-t-il son patriotisme. 
Le héros demande solennellement aux dirigeants africains de soutenir leurs fils. Selon lui, "la chose la plus chère et recherchée de tous reste le Savoir et l’Afrique a le Savoir".
Voulant promouvoir l’excellence, le professeur Daouda Ndiaye se dit prêt à accompagner les meilleurs élèves du Sénégal par des bourses et une couverture maladie universelle….
 
Samedi 3 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :