Outrage à magistrat : liberté provisoire pour le greffier Abdoulaye Mboup


Le greffier Abdoulaye Mboup vient d'obtenir, ce mercredi 06 mars 2024, une liberté provisoire. Le chargé de communication de l'Union nationale des travailleurs de la justice (UNTJ) avait été placé en garde à vue à la sûreté urbaine ce vendredi 01 mars 2024 pour outrage à magistrat et voie de fait. 
 
 
Pour rappel, le Procureur de la République avait déclenché des poursuites contre les greffiers identifiés lors de l'audition de leur collègue Me Ngagne Demba Touré. Ils auraient proféré des injures contre le juge d'instruction du 2e cabinet, Mamadou Seck...
Mercredi 6 Mars 2024
Aida Ndiaye Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :