Ousmane Sonko : « Le procureur devait juste suivre les consignes de Macky Sall, m’accuser de rebelle et m’arrêter … »


La réponse des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi ne s’est pas fait attendre après la note du préfet de Dakar interdisant la mobilisation du vendredi 17 juin prochain.

La conférence des leaders ne s’est pas limitée à rejeter la décision de l’autorité administrative, mais elle évoque le point de presse qui, selon Ousmane Sonko n’a d’autre prétexte que de l’accuser de rebelle prêt à semer le désordre à travers ses appels à la résistance.

En annonçant l’arrestation d’un ‘fictif’ Ousmane Kabiline Diatta qu’il considère comme une menace à la paix et la tranquillité, Ousmane Sonko estime que le procureur est dans une posture politique visant simplement sa propre personne.

« Ce n’était pas nécessaire de faire tout ce théâtre, il fallait juste m’accuser directement car, je suis leur cible après plusieurs tentatives échouées », souligne le membre de la conférence des leaders de Yewwi.
Jeudi 16 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :