Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle : Le président de la Cour des comptes du Sénégal s’engage à rendre l’Afrosai « plus performante »

Le premier président de la Cour des comptes du Sénégal s'est invité à la 15ème Assemblée générale de l'African Organisation of Supreme Audit Institutions (Afrosai), en échangeant, ce jeudi, avec ses homologues chefs d'institutions supérieures de contrôle en visioconférence, à qui il a exprimé sa « totale reconnaissance ».


Au premier jour de l'AG à distance, après son installation à la tête de l’Afrosai, Mamadou Faye est intervenu durant les échanges. Dans ses discours d’acceptation de ses nouvelles fonctions, le ton est volontairement reconnaissant pour ses prédécesseurs.

 

« Cette marque de confiance à mon endroit ne traduit rien d’autre que l’excellent travail fait par mes prédécesseurs à savoir Abdou Bame Guèye et Mamadou Ady Sarr », a dit le magistrat.

 

Devant les chefs des institutions supérieures de contrôle, en visioconférence, il se place en premier défenseur de l’Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (AFROSAI).

 

« Durant mon mandat, l’Afrosai va être plus performante. Pour ce faire, elle sera amenée à améliorer son cadre organisationnel et sa gouvernance interne, et se doter d’un siège à la hauteur de sa dimension », a-t-il assuré.

 

La première partie de de la 15ème Assemblée générale de l’organisation a porté sur le renouvellement des instances, l’examen du plan stratégique 2021-2026 et l’examen des nouveaux projets de statut de l’Afrosai.

 

En décembre 2021, il est prévu la deuxième partie, en présentiel, à Dakar. Elle portera sur l’examen des thèmes techniques, toujours en présence du premier président de la Cour de comptes du Sénégal, Mamadou Faye, et du procureur général près de la Cour des comptes, Fara Mbodj.

Jeudi 8 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :