OUMAR YOUM : " 49%, nous avions des objectifs plus ambitieux... Wade appartient au passé... Je ne suis pas au courant d'un remaniement "



Le directeur de Cabinet du Président Macky Sall ne partage pas l'avis de l'opposition qui martèle que le scrutin du 30 juillet dernier n'a guère été serein. Pour Oumar Youm, invité de Grand Jury,  il n'y a guère péril en la demeure, étant donné que les Sénégalais qui le désiraient se sont exprimés dans leur écrasante majorité. '' Il y avait beaucoup de doutes sur la tenue des élections, sur les cartes biométriques, sur le fichier...Dieu nous a permis de relever le défi, de tenir les élections à bonne date... L'opposition était dubitative. Pour la première fois, le Sénégal a organisé des élections législatives avec 47 listes avec plus de 350 millions de bulletins à imprimer et un fichier avec plus de 6 millions d'inscrits. '' Youm de reconnaître en minimisant les couacs notés ça et là, d'attendre la suite qui sera accordée aux recours déposés par certaines coalitions avant d'annoncer que '' la coalition Benno Bokk Yakaar est en train de préparer son mémoire en réponse. ''

Oumar Youm de se réjouir de la victoire​ de la mouvance Présidentielle malgré le retour dans l'arène politique de Wade-père.'' On ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Abdoulaye Wade appartient au passé. Boun Abdallah Dionne l'a battu à plate couture. L'électorat de Wade c'était 34%. Aujourd'hui,il est à 16% ''. Pourtant, avoue Me Youm, les prévisions étaient plus importantes.  '' 49%...Nous avions des objectifs plus ambitieux qui tournaient entre 50 et  55%... Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que nous avons gagné 42 départements sur 45.  Sur 165 sièges nous avons gagné 125 sièges''.

Par rapport aux dénonciations faites contre le ministre de l'intérieur en tant qu'organisateur des élections et à la menace de l'ancien Chef de l'État de boycotter la présidentielle, si les mêmes bases étaient reconduites, le directeur de Cabinet du Président se voudra sans ambages dans sa réponse. '' Il n'appartient pas à l'opposition de designer les hommes qui doivent être nommés dans un Gouvernement. Si Abdoulaye Daouda Diallo devrait être un obstacle, on aurait gagné Touba ! ''

Interpellé sur le déroulement catastrophique des élections législatives à Touba, Oumar Youm accusera l'opposition d'avoir procédé à des saccages des bureaux de vote. ''À Touba dit-il, il y a des bureaux de vote qui ont été saccagés. Est-ce que c'est la faute de l'administration ?Je pense que ceux qui ont procédé à ce saccage ont été identifiés. Vous ne verrez pas sur les vidéos un seul militant de Benno Bokk Yakaar. ''

Le Président Macky Sall prépare-t-il un remaniement ministériel ? Oumar Youm refuse d'être dans le secret des Dieux. '' Je ne suis pas au courant d'un remaniement ministériel en cours. Le Président de la République est seul habilité à pouvoir répondre à cette question''.  Oumar Youm de rassurer les Sénégalais qui peuvent s'inquiéter d'apprendre que leur Gouvernement est parti en vacances en signalant qu'il y a une sorte de permanence qui est assurée en plus du fait que certains ministères comme celui en charge des inondations veillent plus que jamais au grain.

LES INSULTES VIA RÉSEAUX SOCIAUX CONTRE LE PRÉSIDENT

Invité à donner son point de vue sur les insultes distillées contre le Président Macky Sall à travers les réseaux sociaux, Me Oumar Youm change de ton. ''J'ai quelque peur pour le Sénégal. Il y a une montée réelle de l'indiscipline, de l'insouciance. L'exercice favori c'est l'injure. Personne n'est respecté. Je suis très inquiet et souvent amer... Il appartient aux autorités qui sont investies du pouvoir de sanction de faire ce qu'elles doivent faire par rapport à ces irresponsables. On dépasse les bornes de la liberté...Nous devons nous  ressaisir! '' Le cas d'Assane Diouf pointé du doigt le fera davantage rugir. Toutefois il précise que le Chef de l'État est loin de s'attarder sur ces épiphénomènes. '' C'est un homme très tolérant. Il n'aime même pas qu'on lui parle de ces choses là '' rappelant qu'il n'est pas le seul à être visé par ces insulteurs automatiques et '' irresponsables. ''
Dimanche 13 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :