Note d’information : Les éclairages du ministère des Finances et du Budget sur l’annonce de Moody’s.

Moody’s a placé la note Ba3 du Sénégal en « révision à la baisse ». L’agence de notation américaine a évoqué la participation de notre pays à l’initiative DSSI du G20. Et le ministère des Finances et du Budget a publié une note d’information en vue d’apporter quelques éclairages. Expliquant que Moody’s n’a pas annoncé une dégradation de la notation du Sénégal.


La décision de Moody’s de placer la notation Ba3 du Sénégal en revue pour dégradation, renseigne le département de Abdoulaye Diallo, « est différente de celle de dégradation ».

Une notation que le Sénégal partage avec la Côte d’Ivoire. Ces deux pays sont « mieux cotés que d’autres pays pairs comme le Ghana et le Kenya », se satisfait le ministère des Finances. Le ministre, à travers sa note, se réjouit de la notation du Sénégal auprès de l’autre agence de notation, en l’occurrence S&P, est maintenue à B+ (stable).

« Il est utile de faire la distinction entre les concepts de revue pour dégradation et dégradation, selon le jargon des agences de notation. En termes clairs, la notation du Sénégal est en cours de revue pour dégradation et à ce stade, elle n’est pas dégradée », explique la note d’information du ministère des Finances et du budget. Une dégradation, explique-t-on, a lieu lorsque l’agence de notation considère que les perspectives se sont affaiblies par rapport à la recommandation originelle•

Par contre, une revue pour dégradation a lieu lorsque l’agence décide de mettre la notation sous surveillance afin d’apprécier les conséquences d’un changement qui peut affecter la capacité de l’emprunteur à honorer ses engagements contractuels vis- à-vis de ses créanciers...



Dimanche 14 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :