Nioro du Rip : Des habitants réclament des passerelles.


Le collectif des habitants du quartier Fass Hlm de la commune de Nioro du Rip a sorti un communiqué pour exhorter le Maire de la ville, Abdoulaye Ba, à tenir la promesse faite au sujet de la construction de passerelles. 
Ces populations se disent dans cette expectative, surtout en ce début d'hivernage où les moindres pluies empêchent toute mobilité du fait que le quartier est traversé par un ravin.

Le communiqué renseigne que le projet d'adduction d'eau à hauteur de huit millions de FCFA voté en conseil municipal au même titre que la réfection de la salle de délibération de la mairie à sept millions de FCFA, la réhabilitation du terrain de basket à neuf millions de FCFA et l'achat d'un véhicule à 15 millions de FCFA ne sont pas traités en priorité. À signaler que les 8 millions alloués par PACASEN pour le compte de 2019 risque de rester lettre morte même si le maire reparle de 16 millions à la place des 18 millions lus dans le document qui nous est parvenu par un des conseillers municipaux résidant dans le quartier Fass Hlm.
Dans ce contexte de lutte contre la pandémie à COVID-19 si les populations éprouvent du mal à se procurer de l'eau en pleine ville, on note une absence de volonté manifeste d'une mise à niveau quant aux mesures préventives.

Il rappelle que les techniciens avaient visité le site à l'entame des travaux de construction des routes secondaires et canaux d'évacuation dans la ville. 

Ces travaux dirigés par les chinois ont connu un détournement du canal qui pouvait soulager beaucoup de villages menacés par la puissance des eaux du ravinement emportant tronc d'arbres et tout sur leur passage y compris des vies humaines dans le passé.
Vendredi 19 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :