Ngadiaga / Décès du gendarme : Sakoura Gaye, père de jumeaux il y a deux jours, n'a pas eu le temps de voir ses enfants.


La triste nouvelle est tombée hier comme une traînée de poudre. Le gendarme né en 1993 et décédé hier à Ngadiaga, ne verra jamais les jumeaux que sa femme venait de mettre au monde il y a deux jours alors qu'il s'apprêtait à aller leur rendre visite.

Selon les sources de dakaractu, l'homme en bleu déployé sur le site gazier de Ngadiaga dont un des puits a pris feu depuis plusieurs jours déjà, aurait sauté dans le bassin de rétention d'eau construit pour les besoins de l'extinction du puits. 

Toujours selon notre source, le jeune soldat marié à une épouse et domicilié à Rufisque, très à l'aise en natation, a plongé dans le bassin de rétention, et c'est au moment de sortir qu'il a trébuché avant de disparaître. Après des heures de recherche, le corps sans vie sera repêché. Selon notre source, il sera inhumé à Touba, cet après midi...  


Mercredi 20 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :