Moustapha Guèye dit 'Petit Guèye' sur l'enlèvement des enfants : " Tuer une personne n'existe dans aucune croyance... Des élections ne peuvent pas le justifier... "


"Nos croyances et la cohésion sociale sont les deux piliers de notre existence en tant que sénégalais. Ce sont ces deux piliers qui sont atteints, alors il nous faut des réflexions beaucoup plus approfondies. Les chefs religieux et les guides religieux doivent pouvoir parler et mobiliser leurs familles religieuses. Quand je parle des guides religieux, je parle également de la chrétienté, je parle des leaders politiques et coutumiers, les femmes, les jeunes et tout le monde c'est-à-dire toute la société sénégalaise dans ses différents démembrements doivent se mobiliser pour faire face à cela", a déclaré le maire de Sokone.

Poursuivant dans la même lancée, Petit Guèye de regretter ce phénomène. " Mon message ultime, c'est de dire, cela ne se justifie dans aucune croyance. Tuer une personne ou sacrifier une personne n'existe dans aucune croyance et c'est donc probablement l'oeuvre de malades mentaux et de gens égarés. En tout cas, des élections ne peuvent le justifier. Et donc notre société est malade".

Le président du mouvement " Ifanang", Moustapha Guèye a tenu ces propos en marge d'une cérémonie de remise de dons au village de Battara Ndialla ( commune de Keur Socé). Ce, suite à l'incendie qui s'était déclaré au domicile du chef de village, Mamadou Sow, emportant cases, animaux et vivres...
Vendredi 23 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018