Moussa Niang, Pdt Cnas : "L'État a le devoir de s'approcher d'un patronat fort, d'un patronat de proximité et ces artisans sont le secteur privé de proximité"


Le Conseil national des artisans est à Ziguinchor pour la validation du Conseil régional des artisans. Les professionnels du bois sont ainsi revenus sur l'interdiction de la coupe de bois. 
Moussa Niang, le président du conseil ne s'est pas attardé sur l'interdiction, mais a plutôt fait des propositions de sortie de crise pour ses pairs qui en souffrent. 
"Il faut un circuit professionnel, sécurisé en matière d'œuvre de bois pour permettre aux artisans d'avoir un métier décent qui leur permet de vivre. Il faut impérativement mettre en place une centralisée d'achat qui jouera le rôle d'interface", dit-il. 
L'État doit au contraire permettre les artisans d'acquérir le bois importé. "Ils doivent être  accompagnés pour alléger leur dur labeur et avoir des produit finis labellisés made in Sénégal. Je pense aussi que l'État gagnerait à rationaliser les importations. Il faudra les accompagner à avoir l'emballage adéquat, un renforcement de capacité et inciter les sénégalais à consommer local parce que consommer local contribue au développement d'un pays, bien sûr à commencer par les hautes autorités", souligne-t-il. 
Parlant de ses pairs, le président Niang estime qu'ils sont appelés à devenir des entreprises. Et qui dit entreprise dit modèle de management, modèle de gestion mais il leur faut aussi avoir des équipements performants. Notre objectif, c'est avoir des produits compétitifs hors du pays pour pouvoir même exporter. Nous allons les accompagner pour qu'ils puissent satisfaire le marché local."
On nous parle de zone de libre échange commercial (Zlec) qui est de trois cent millions d'habitants. Le secteur privé artisanal doit en profiter. Être le leader dans cette zone pour pouvoir exporter dans la sous-région. Le Senas est là pour être le partenaire des collectivités locales, des structures déconcentrées. L'État a le devoir de s'approcher d'un patronat fort, d'un patronat de proximité et ces artisans sont le secteur privé de proximité", rassure-t-il. 
Mercredi 24 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :