Mort de Fallou Sène : "Devant cette situation qui est un drame national, tout responsable doit œuvrer pour apaiser les tensions" (Salihou Keïta)


Mort de Fallou Sène : "Devant cette situation qui est un drame national, tout responsable doit œuvrer pour apaiser les tensions" (Salihou Keïta)
La sortie musclée de certains acteurs politiques de l'opposition sénégalaise sur la mort de l'étudiant Fallou Sène à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis lors des affrontements entre forces de l'ordre et étudiants, n'est pas du goût de la coordination Apr de Dakar/Plateau.

Cette dernière, par la voix de son coordinateur Salihou Keïta, fustige ce qu'il considère comme une "récupération politique". Selon le responsable politique, "devant cette situation de drame national, tout responsable doit œuvrer pour apaiser les tensions. "

C'est pourquoi il invite les acteurs politiques, toutes obédiences confondues, à la "retenue et à la sérénité", car poursuit-il, "l'éducation est un outil de promotion sociale. "

Suite à la sortie du leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, sur cette situation, le membre du directoire national de l'Alliance pour la république estime que "c'est une déclaration grave pour quelqu'un qui aspire à diriger le pays" et il l'invite à revoir sa copie.

Mr Keïta regrette profondément qu'une perte en vie humaine soit enregistrée lors de ces événements. C'est pourquoi, il invite le procureur à aller jusqu'au bout de l'enquête et que les coupables soient punis. "C'est une mort regrettable et nous demandons au procureur de gérer ce dossier,  d'aller vers une enquête impartiale pour situer les responsabilités et sanctionner les fautifs", a-t-il ajouté. 

Le membre du  directoire national de l'Alliance pour la république, s'indigne également de l'attitude de certains membres du parti qui, depuis quelques temps se révoltent dans les médias. Le responsable politique estime que "si on a des préoccupation et des idées à dire au président de la République, ce n'est pas sur la place publique qu'il faut le faire".  Car, poursuit il, "le linge sale se lave en famille et il ne faut pas confondre le parti et l'État. Le poste importe peu, l'essentiel c'est de servir le pays et mériter la confiance du président de la République." C'est dans ce sens qu'il invitera à ses camarades à plus de responsabilité...

 
Jeudi 17 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018