Mise en place du REELS / Le Président Macky Sall met en garde l’opposition : « Il n’y a qu’une seule association de maires qui peut exister dans ce pays! »


Comme l’on pouvait s’y attendre, la mise en place du réseau des élus locaux du Sénégal (REELS) s’est invitée dans l'allocution du chef de l’État prononcée lors de la célébration de la journée nationale des collectivités territoriales.

En effet, lors de sa prise de parole, le président Macky Sall a affiché son désaccord par rapport à la mise en place du REELS qui regroupe les élus locaux de l’opposition, notamment ceux de la coalition Yewwi Askan Wi.

Pour le chef de l’État, il ne peut y avoir dans le pays qu’une seule structure regroupant les élus locaux et reconnue par le gouvernement. À cet effet, il engage le ministre des collectivités territoriales à prendre toutes ses responsabilités par rapport à cette situation qui se dessine dans les collectivités territoriales depuis les dernières élections locales.  

« Les défis du développement durable interroge notre capacité à construire ensemble dans l’anticipation, la résilience, la solidarité et l’équilibre dans l’efficacité des stratégies de développement des collectivités territoriales novatrices et adaptées à partir des potentialités de nos territoires. C’est tout le sens de l’acte 3 de la décentralisation que j’ai lancé en 2013.  Et qui vise à organiser le Sénégal en territoires viables, compétitifs et porteurs de développement. Cela bien sûr nous devons nous entendre là-dessus, c’est dans l’unité de l’État qu'est la consolidation de la République. Les collectivités territoriales ne sauraient être des électrons libres qui agissent sans aucune cohérence par rapport à la politique de l’État. Il faudrait que ça soit très clair. Il n’y a qu’une seule association de maires qui peut exister dans ce pays. Je dis au ministre d’être extrêmement ferme sur cette question-là. Parce que c’est une question de stabilité du pays », précisera le Président Macky Sall.

Pour le président Macky Sall, les collectivités territoriales sont des démembrements de l’État qui ne sauraient jamais être des électrons libres. Car elles sont soumises au respect scrupuleux des lois et règlements du pays. « Une commune, un département n’a pas couleur politique. Le maire, le président de conseil peut avoir une couleur politique, mais l’institution est un démembrement de de l’État. Cette institution est soumise aux lois de la république, au contrôle de légalité. Le Sénégal est un État décentralisé mais unitaire. Je suis prêt à aller plus loin avec vous pour la décentralisation, à vous donner davantage de moyens et de compétences, mais dans un état d’esprit sur lequel, il ne peut y avoir de dérogation », met en garde le chef de l’État Macky Sall...
Dimanche 11 Décembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :