Me Malick Sall, ministre de la Justice aux Chefs de Parquet : « Il y a des cas qui ne nécessitent pas forcément le mandat de dépôt »

La Conférence annuelle des Chefs de Parquet session 2020 s’est tenue ce mercredi sous la présidence du Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Devant l'ensemble des procureurs du Sénégal, Me Malick Sall s’est félicité de la décision du président de la République, qui a gracié plus de 3 000 détenus, pendant les quatre premiers mois marqués par la pandémie du nouveau coronavirus. L’objectif selon Me Malick Sall, est de mettre fin aux longues détentions préventives. D’où l’urgence, selon le ministre, d’appliquer le placement sous surveillance électronique comme mode d’aménagement des peines. Avec le bracelet électronique les mandats de dépôt seront réduits, a-t-il assuré...


Jeudi 26 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :