Me El Hadj Diouf sur les locales : « C'est extrêmement grave de faire croire aux gens que Yewwi a largement gagné les élections »


Pour l'avocat Maître El Hadj Diouf, l'élection locale du 23 Janvier dernier est loin de révéler ses secrets. Et dire que la mouvance présidentielle a perdu ces élections relève d'un manque de respect notoire aux citoyens sénégalais. 

Selon la robe noire, il y a trop de manipulation de la part des leaders de Yewwi Askan Wi. 

"Il n'y a pas de sous-maire, ni de petit maire, sinon Sonko qui se croit être un président de la République ne serait pas considéré. Il y a un manque de respect notoire. Même aux Parcelles Assainies on s'est permis d'élire un locataire. (Je lui trouverais une chambre), il y a trop de manipulation de la part de Yewwi Askan Wi. À Dakar, Soham Wardini était un proche de Khalifa Sall, Barthélémy Dias est un élément de Khalifa Sall, la ville était entre leurs mains et est aujourd'hui retournée dans leurs mains. Alors qu'est-ce qu'ils ont gagné", a souligné l'avocat, qui estime également que, "BBY a gagné Thiès, si on prend le cas du candidat Abdoulaye Dièye, il a obtenu 25 mille voix alors que Yewwi Askan Wi n'a que 18 mille voix. Donc ils n'ont rien gagné. Et personne ne parle de lui aujourd'hui. Personne ne peut entacher la victoire de BBY. C'est extrêmement grave de vouloir manipuler l'opinion en faisant croire aux gens que Yewwi Askan wi a largement gagné les élections". 
Lundi 31 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :