Mbaye Thiam Babacar dans Auteur : « Quand une femme dit non, c’est non... Il faut que les hommes respectent les droits des femmes »

Viol, polygamie, mariage forcé, violence physique et verbale, esclavage domestique, autant de faits de société relatés et dénoncés avec un langage simple dans le livre « l’agnelle du sacrifice ». Son auteur, Mbaye Thiam Babacar, qui met en avant la vie cauchemardesque de Tabara, le personnage principal, invite les hommes à avoir un respect pour les droits des filles et des femmes. Du papa véreux qui donne sa fille en mariage forcé, au mari imbu qui viole sa femme sur le lit conjugal, en passant par l’inconnu d’à côté qui surprend une femme dans une rue déserte et mal éclairée pour la violenter, ou encore à cet inconnu du bus qui avance des mains baladeuses pour un plaisir volé. L’histoire de Tabara selon l’écrivain est la vie de toutes ces femmes connues ou ignorées qui soufrent en silence et souvent sacrifiées sur l’autel de la société...


Dimanche 15 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :