Matar Bâ, ministre des sports, sur le saccage de l'arène nationale : « L'État ira jusqu'au bout et s'il faut fermer l'arène, on le fera ! »


Les scènes de saccage qui ont eu lieu le 11 avril dernier à l’Arène nationale lors du Gala de lutte organisé par le promoteur Modou Niang, ne vont pas rester sans suite.

À en croire le ministre des sports, Matar Bâ, qui se réunissait avec les acteurs de la lutte dont le CNG, les fautifs seront poursuivis devant la loi. "Nous avons tous vu les images choquantes... L'État ira jusqu'au bout et s'il faut fermer l'arène, on le fera !"

Une déclaration qui démontre à suffisance la volonté de l'État de mettre fin à pareils agissements venant des supporters. L'arène nationale avait été inaugurée le 22 juillet 2018, consécutivement à un financement de 32 milliards FCFA de la Chine. 
Mardi 13 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :