Manifestations contre le régime : Yewwi Askan Wi sonne la mobilisation le 6 janvier à la place de l’Obélisque


La coalition Yewwi Askan Wi est décidée à en découdre avec le régime de Macky Sall pour dénoncer les dérives du pouvoir en place. En conférence de presse, ce 4 janvier, les leaders ont annoncé une grande mobilisation pour le vendredi 6 janvier prochain à la place de la nation, Ex Obélisque pour ainsi lancer une série de manifestations pour le départ de Macky Sall en 2024. Plusieurs raisons dont l’incarcération des otages politiques, les scandales financiers révélés dans le rapport de la Cour des comptes entre autres motivent ce rassemblement de l’opposition sénégalaise à en croire certains leaders qui ont pris la parole face à la presse. 
 
«Nous allons montrer à l’opinion nationale et internationale que Macky Sall est arrivé à terme de son règne mais également que l’opposition sénégalaise est persécutée.», a déclaré le président du PRP, Déthié Fall.
 
Pour Aïda Mbodj, ce sera l’occasion de dénoncer l’utilisation de la femme comme objet par le régime à l’image de la deputé Amy Ndiaye Gniby. Pour sa part, Cheikh Tidiane Youm a invité les citoyens qui ont de hautes fonctions à prendre leurs responsabilités face à la situation que traverse le pays.
 
« Être neutre c’est être du côté de Macky Sall. Être neutre c’est accepter que les sénégalais soient tués. L’égoïsme a atteint ses limites. Nous vous appelons à penser à votre peuple», a-t-il confié.
 
Pour Ousmane Sonko, trois (3) points essentiels expliquent ce grand rassemblement.
 
« C’est d’abord la mal gouvernance sur les ressources publiques, le recul démocratique, l’instrumentalisation de la justice et il s’y ajoute la souffrance des populations face à la cherté de la vie», a cité le leader du Pastef- les patriotes. Il a appelé les citoyens à venir massivement prendre part au rassemblement et appelle les autorités à la compréhension.
« Il faut que vous soyez dignes en autorisant la manifestation parce que les gens du pouvoir sont en train de tenir des manifestations un peu partout sans qu’ils ne soient inquiétés», a dit Ousmane Sonko.
Mercredi 4 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :