Manifestations au Sénégal : Kalidou Koulibaly, Sadio Mané et Cie vivement critiqués pour leur manque d'engagement


Le capitaine de l'équipe nationale de football du Sénégal, Kalidou Koulibaly (32 ans, 78 sélections) suscite la controverse après avoir exprimé sa position de manière très timide à la suite des récentes manifestations survenues dans le pays. Alors que le président sortant, Macky Sall, a décidé de reporter l'élection présidentielle (prévu le 25 février 2024), Koulibaly a publié un message de soutien aux sénégalais, sur son compte Instagram en ces termes : « Paix, sérénité et liberté à mon peuple ! » 

Cependant, sur la toile, notamment sur « X » (anciennement Twitter), ce message a été jugé insuffisamment engagé pour dénoncer la forte répression policière actuellement subie par le peuple sénégalais et la violation de la constitution que dénonce la majeure partie des sénégalais. En effet, certains de ses compatriotes reprochent à Kalidou Koulibaly de faire des compromis et de verser dans la concession en raison de la présumée relation privilégiée existante entre les joueurs de l'équipe nationale et le président Macky Sall. 

Depuis la publication de son post sur sa page Instagram, sur les réseaux sociaux, le défenseur d’Al Hilal est maintenant la cible de critiques virulentes. KK est perçu comme un capitaine sans courage ni engagement envers ses concitoyens. Le capitaine des Lions est d’autant puis pointé du doigt si l’on fait la comparaison avec d'autres footballeurs internationaux de renom qui ont récemment pris position sur des questions politiques et sociales. 

Des joueurs tels que l’Égyptien, Mohamed Salah, qui n'a pas hésité à soutenir la cause palestinienne, ou encore le capitaine de la sélection de la RDC, Chancelle Mbemba, qui a récemment dénoncé le génocide en République démocratique du Congo lors de la demi-finale de la Coupe d’Afrique 2024, sont considérés comme des exemples de joueurs plus engagés pour dénoncer les injustices subies par leurs compatriotes. Un engagement dont n’a jamais véritablement fait montre la star internationale, Sadio Mané, enfermé dans un profond mutisme. Que dire de l’autre icône du football sénégalais, El Hadji Diouf, qui s’enfonce également dans un silence assourdissant. 

Force est de constater que les joueurs de l'équipe nationale du Sénégal, en particulier les noms les plus célèbres tels que Sadio Mané, Idrissa Gana Gueye, Édouard Mendy, Cheikhou Kouyaté et Cie ont rarement pour ne pas dire presque jamais pris position sur les questions socio-politiques de leur nation. Cela déçoit de nombreux citoyens sénégalais qui estiment que le peuple est toujours derrière l'équipe nationale, mais qu’en retour leurs joueurs et idoles ne sont pas suffisamment présents pour les soutenir dans les moments difficiles. 

Bien que certains anciens internationaux tels que les joueurs Diomansy Kamara ou encore Makhtar Ndiaye aient publiquement dénoncé les dérives du régime au pouvoir, les prises de position tranchées restent peu nombreuses par rapport aux attentes des grandes stars sénégalaises. En ces moments douloureux, les Sénégalais sont particulièrement attentifs à la position des rappeurs, activistes, sportifs célèbres, artistes et comédiens. Selon eux, ceux qui restent neutres ou silencieux sont automatiquement considérés comme des complices. Cette attente de prise de position claire et engagée souligne l'importance que la société sénégalaise accorde à la responsabilité sociale des personnalités publiques. 

Enfin, il est essentiel de noter que chaque individu a le droit de choisir comment s'exprimer et s'engager dans les questions politiques et sociales. Cependant, la pression exercée sur les personnalités publiques pour qu'elles prennent position peut également être considérée comme une expression de la volonté du peuple de voir ses leaders utiliser leur influence pour le bien commun. 

Dans un pays où le football est une passion nationale, les attentes envers les joueurs de l'équipe nationale sont particulièrement élevées. Il reste à voir comment Kalidou Koulibaly et les autres joueurs de l'équipe nationale réagiront à ces critiques et s'ils choisiront de prendre une position plus engagée dans les débats politiques et sociaux qui secouent actuellement le Sénégal.
Vendredi 9 Février 2024
Mouhamadou Moustapha Gaye



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :