Mamadou Badiane (Grand Parti sur l'affaire Sonko) : « ce qui risque de se passer... Macky Sall doit arbitrer dans le sens d’apaiser le climat politique... »


Le Grand parti est sorti de sa réserve la semaine dernière pour évoquer l’actualité. Et c’était pour soutenir le leader de Pastef Ousmane Sonko accusé de viol en début de mois de Février.

Et dans la même lancée que Malick Gakou son leader, Mamadou Badiane, Coordonnateur du Parti dans le Département de Pikine est d’avis que cette affaire a des relents complotistes. Il a demandé au pouvoir de tempérer les ardeurs au risque de voir sa légitimité remise en question.

Il a par ailleurs indiqué que Ousmane Sonko n’acceptera pas d’être trainé aussi facilement à l’abattoir à l’instar de Khalifa Sall et autres. Aussi a-t-il réaffirmé sa demande au Chef de l’État d’arbitrer dans le sens d’apaiser le climat politique.

Sur le « retour » du Grand Parti dans les rangs de l’opposition, il a tenu à préciser que le bureau politique avait juste mandat d’y participer. Il a regretté les accusations gratuites dans ce sens...
Samedi 27 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :