Mali : Un camp de l'armée attaqué dans le nord, une dizaine de soldats tués.


Après la sanglante et éprouvante double attaque de Boulkessy et de Mondoro, dans le centre du Mali, un camp de l'armée malienne a essuyé un assaut ce vendredi matin, à In-Delimane, à 200 kilomètres d'Ansongo, dans la région de Gao.
 
Un bilan non officiel fait état de plusieurs éléments des Fama tués lors de l'attaque. 

Selon les informations de Studiotamani, lues par Dakaractu, le camp aurait été détruit par les assaillants non encore identifiés.

Début octobre, les assauts de Boulkessy et de Mondoro, non loin de la frontière avec le Burkina Faso avaient fait 40 victimes dont 38 militaires et 2 civils.

Elle a été revendiquée par le Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans dirigé par le Touareg Iyad Ag Ghali. 
Cette fédération d'organisations terroristes du Sahel est née en 2017 et est affiliée à Al Qaida dans le Maghreb islamique (AQMI).
Vendredi 1 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :