Magal en pleine pandémie : Dianatoul Mahwa essaie de se conformer aux recommandations du Khalife général.

À Dianatoul Mahwa, commémorer le départ en exil de Cheikh Amadou Bamba revient inévitablement à célébrer Cheikh Béthio, qui a tracé le chemin. Ceci, en se conformant aux mesures sanitaires, dans des circonstances inhabituelles.


Deux ans après sa disparition, Cheikh Béthio Thioune reste toujours dans la mémoire de ses disciples, malgré la situation qui prévaut chez les Thiantacones. Cette année, la particularité reste la crise sanitaire qui a impacté sur les habitudes et qui a donné cette célébration du 18 Safar une dimension différente des précédentes.

 

À la veille du Magal, l'organisation, la mise en place et le dispositif sont limités. Pour éviter les rassemblements et se conformer aux instructions du Khalife, Serigne Saliou Thioune a instruit ses fidèles à veiller au respect des mesures sanitaires. 

 

Toutefois, au niveau de Djanatoul, le constant reste Serigne Saliou Thioune qui représente dignement le Cheikh. Les Talibés estiment n'être dans les mesures de tiraillements ou de dispute, mais demeurent convaincus que seul le Ndiguël est valable pour un fidèle mouride.

Lundi 5 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :