MAURITANIE : Candidats au « Barça ou Barcaq », plusieurs ressortissants sénégalais meurent en mer.


MAURITANIE : Candidats au « Barça ou Barcaq », plusieurs ressortissants sénégalais meurent en mer.
Établis en Mauritanie depuis quelques années, des ressortissants Sénégalais sont tentés par l’émigration irrégulière. Ce, pour faire face aux difficultés qu’ils rencontrent du fait du coronavirus.

Selon les informations en notre possession, le phénomène a connu une résurgence depuis la dernière Tabaski.

Des faits qui nous sont rapportés, il ressort que des centaines de jeunes sénégalais exerçant divers métiers comme le pêche ou la couture auraient tout lâché pour prendre des embarcations de fortune, direction Las Palmas.

Ces départs sont source d’inquiétude au sein de la communauté sénégalaise, surtout après un drame survenu en mer et provoquant la disparition d’une dizaine de candidats.

Selon nos sources, la pirogue partie début septembre avait à son bord une soixantaine de personnes dont 3 femmes et les membres de l’équipage. Alors qu’elle devait faire trois jours pour arriver en Espagne, l’embarcation perdue en mer a fait au moins neuf à dix jours pour retrouver son chemin.

Des conditions difficiles de voyage qui ont eu raison d’au moins une trentaine de candidats. Des informations obtenues par Dakaractu font état au moins de 14 décès.

La majorité des victimes serait originaire de la ville sainte de Touba. D’ailleurs trois d’entre elles ont eu droit à des obsèques ce lundi 21 septembre.

Originaires de Touba Madiyana, Fallou Ndiaye, Ablaye Thioune et Gora Thioune ont été formellement identifiées comme faisant partie des victimes.

Membre de l’équipage, le nommé « Gouye Gui » aurait survécu et serait même actuellement à Las Palmas dans un camp de la Croix Rouge. Il en serait de même de trois femmes qu’il aurait aidées à faire ce voyage.

Cependant, ce drame qui n’a pas révélé tous ses secrets ne décourage pas les candidats à la migration. À Kouva, nous signale-t-on, ils sont encore des dizaines de jeunes sénégalais prêts à braver la mer pour l’Europe.
Mercredi 23 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :