Lutte contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire à Kolda : pose de première pierre pour la construction de 90 bergeries et 10 poulaillers par le PADAER II.


Le programme d’appui au développement agricole et à l’entrepreneuriat rural (Padaer II) a procédé ce jeudi 16 septembre à la pose de la première pierre pour la construction de 90 bergeries et de 10 poulaillers dans la région.  Cette opération a conduit la délégation au quartier Bouna Kane (commune de Kolda) et à Saré Ndiaye (commune de Médina El Hadj). Il s’agit pour le programme de procéder à la modernisation de l’agriculture et de l’élevage pour mieux répondre aux défis du développement durable. En ce sens, le programme vient au chevet des couches vulnérables et des organisations paysannes pour mieux lutter contre la pauvreté, le chômage via l’entrepreneuriat. 
 
Avec ces astuces, le programme compte mener la bataille contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire aussi bien en zone urbaine que rurale. Et au sortir d’une sélection basée sur des critères légaux,  10 organisations de producteurs (OP) vont bénéficier de ce programme. 
 
À cet effet, le département de Kolda a eu 04 OP, Vélingara 04 et Médina Yoro Foula 02 pour un total de 10 OP. Et chaque OP a dix bénéficiaires. Mais la commune de Kolda a bénéficié à elle seule de dix poulaillers.
 
Pour Babou Dramé,  coordonnateur du Padaer II, « nous sommes là pour accompagner les producteurs avec la pose de la première pierre des infrastructures. Et je rappelle que dans notre zone d’intervention nous accompagnons les producteurs dans l’agriculture pour l’autosuffisance alimentaire.  Mais, nous avons jugé aussi nécessaire de les accompagner dans l’élevage pour un développement inclusif par la modernisation du secteur pour le bien-être des populations. »
 
À Bouna Kane, la pose de la première pierre pour la construction du poulailler des handicapés a été faite sous la supervision de l’adjoint au gouverneur de région, du Padaer II, des partenaires techniques et des bénéficiaires comme partout.
 
Saisissant cette occasion, le président des handicapés, Bouna Cissé d’avancer : « grâce au Padaer II, nous pourrons vivre avec dignité notre handicap. Ce qui reste à faire est de prier pour la pérennité de la structure… »
 
Dans la même lancée, dira madame Sall, spécialiste en production animale au Padaer II, « pour ce programme, les piliers prioritaires sont l’habitat, le choix des sujets, l’alimentation, la santé animale et la prise en charge du capital humain pour la durabilité. »
 
À Saré Ndiaré, 10 bergeries seront construites équivalant au nombre de bénéficiaires dans ce village de la commune de Médina El Hadj. Ainsi, le programme avec la réalisation de son programme va lutter non seulement contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire, mais également contre l’exode rural et les migrations irrégulières dans la région.
 


Vendredi 17 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :