Libération d’Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye : Le président Sall donne des gages pour le dialogue


Le président de la République tient à son dialogue rejeté par la plus grande partie de l’opposition surtout dite radicale. Face aux journalistes, le président révèle les participants au dialogue. « Les acteurs politiques, tous les candidats, l’opposition, le pouvoir, la société civile, les partis politiques » fait savoir le président de la République.



Parlant de la libération du leader de Pastef et de son second, le président Macky Sall donne des gages. « Le candidat peut bénéficier de liberté provisoire pour participer au dialogue. Il est de ma responsabilité de penser au pays. Je ne suis pas contre la libération d’Ousmane Sonko » fait-il savoir.



En termes plus clair, le président fait savoir que les candidats ont exprimé leur souhait de répondre au président de la République. « Je ne connais pas de candidat qui n’est pas apte à répondre au dialogue. Il faut tenir compte des avis de tout le monde. Seul le dialogue peut nous permettre de dépasser cette situation.
Jeudi 22 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :