Les sénégalais courent derrière leur deuxième dose d’Astrazeneca : les explications du Ministre de la Santé sur la tension de vaccins…


Face au risque d’une troisième vague de la Covid, les sénégalais de manière simultanée ont recouru à la vaccination. Et c’est avec étonnement qu’une tension du vaccin a été remarquée dans les centres de santé. Un fait qui interpelle et pour lequel le Ministre de la Santé a donné les raisons.

Le risque de voir arriver la date de péremption des 324.000 doses, mais aussi cette nécessité d’installer une immunité sur une première dose d’un maximum de personnes sont les raisons essentielles, a dit Abdoulaye Diouf Sarr.

Mais aussi l’augmentation des cas en Inde et l’impossibilité d’exporter leur production ont faussé les plans de l’initiative Covax, a dit le ministre, qui promet courant Août de recevoir des doses d’Astrazeneca.
Vendredi 23 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :