Les raisons du Malaise à BBC Afrique...


Les raisons du Malaise à BBC Afrique...

La section en langue française de la British Broadcasting Corporation (BBC)connaît des heures troubles. 

 

Le journaliste congolais Jacques Matand Diyambi a été licencié le 7 février pour avoir réalisé un entretien avec l’écrivain Charles Onana.

 

L’affaire peut paraître simpliste présentée comme cela mais plusieurs éléments en possession de Dakar Actu expliquent la crise qui sévit chez nos collègues depuis le licenciement de leur collègue.

 

L’interview qu’il avait réalisée en novembre avec Charles Onana, auteur du livre « Rwanda, la vérité sur l’opération Turquoise : Quand les archives parlent » (L’Artilleur), publié un mois plus tôt, n’est que le dernier événement d’une longue série de faits qui ont fini d’installer un profond malaise dans la rédaction.

 

Jacques Matand ainsi que 8 autres collègues dont deux responsables éditoriaux ont reçu des demandes d’explication pour cet entretien.

 

 La rédactrice en chef, l’Américaine Anne Look Thiam, considère que l’interview est une « faute professionnelle grave» car, elle ne répondrait pas aux normes éditoriales en vigueur au motif qu’il comporte des accusations contre les autorités rwandaises à qui la parole n’a pas été donnée pour apporter un équilibre.

 

Pourtant, selon ces mêmes sources, la rédactrice en chef elle-même a validé le sujet en réunion de rédaction. Elle l’a aussi laissée passer dans plusieurs éditions de radio sans aucun commentaire ou remarques. 

 

Mais s’étonne notre interlocuteur, « comment Anne Look Thiam pourrait-elle juger d’un contenu en langue française si elle même arrive à peine à s’exprimer en français ? »

 

Comment une institution aussi sérieuse que la BBC peut-elle nommer une rédactrice en chef qui ne maîtrise pas la langue de travail des personnes sous sa responsabilité et du contenu qu’elle est censée valider? 

 

Une question que nous avons essayé de poser à la principale intéressée mais nos tentatives de la joindre sur le numéro standard de la BBC sont toutes restées vaines.

 

D’après nos recherches, Mme Thiam, est une ancienne de la Voix de l’Amerique (VOA), où son rôle était plus administratif que journalistique, selon des sources dans ce grand médias américain.

 

Une simple recherche sur Google permet de découvrir que la rédactrice en chef de ce grand-médias a un CV rachitique en matière de journalisme. 

 

Elle est arrivée à la tête de BBC Afrique après le licenciement de Mamadou Moussa Ba avec lequel elle entretenait des relations exécrables, qui selon beaucoup ont précipité son limogeage. 

 

Elle s’occupait à l’époque du déploiement des équipes de reportage hors du Sénégal.

 

Depuis sa prise de fonction, la section Synpics locale est souvent en mouvement pour dénoncer son amateurisme et son manque de jugement éditoriale en plus de sa faible maîtrise du français. 

 

Elle aurait aussi installé un climat de peur et d’intimidation qui ont fini d’installer le malaise chez nos confrères.

 

Dakaractu suit de très près les développements de cette affaire.

Dimanche 9 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :