Les huissiers à la Sen Tv ce matin : révélation sur les procédures en cours


Les huissiers à la Sen Tv ce matin : révélation sur les procédures en cours
Le personnel de DMédia a été surpris ce matin par la descente musclée de la gendarmerie de la Foire dans les locaux du groupe de presse. Les hommes en bleu étaient en réalité venus escorter des huissiers de justice chargés du décompte du matériel de la boîte. L’information s’est propagée sur les réseaux sociaux et chacun y est allé de son commentaire. Mais que s’est-il passé ?

Dakaractu qui a cherché à en savoir un peu plus,  peut confirmer que cette descente est à mettre à l’actif du fisc qui a déployé les huissiers chez Bougane. En effet et pour rappel, les impôts avaient il y a de cela moins d’un mois, décidé de bloquer tous les comptes bancaires de la SEN TV par le biais d'un ATD N00581. Pour rappel, c'est près de 2 milliards de FCfa qui est réclamé au Groupe DMédia.

Fort de ce document, les huissiers ont entamé une nouvelle procédure afin de faire le compte des biens que possède le patron de D média. Une réquisition a été opérée auprès de 25 banques de la place. Seules deux d’entre elles hébergeaient encore un compte courant du patron de DMédia. Mais à leur grande surprise c’est moins de 2 millions de francs CFA qui a été trouvé, un des comptes étant d’ailleurs débiteur. La somme très en deçà des estimations indiquées plus haut, les huissiers ont enfin décidé de procéder à l’évaluation ce 25 Octobre 2010, du matériel à DMédia.

Il faut préciser que ce n’est pas la première descente des huissiers dans le groupe de presse, puisque quinze jours plus tôt, ils avaient entamé la même procédure, mais avaient été empêchés de pénétrer dans les locaux par les vigiles sur place. C’est une des raisons pour lesquelles, les huissiers ont fait appel cette fois aux forces de l’ordre pour faire l’inventaire et éviter toute surprise.

Autre chose à préciser, ce décompte ne signifie pas forcément saisie des biens de D Média. La procédure est beaucoup plus complexe que l’on ne le pense. En effet, ce décompte est une des voies obligatoires pour aller vers une autre procédure.  Le DG de D Média peut lui aussi bénéficier de beaucoup de recours que lui offre la loi dans ce cas de figure. Il pourrait par exemple introduire via son avocat, une procédure de référé sur difficultés d'exécution et ainsi bénéficier de quelques jours afin de trouver une solution à ses problèmes…ou même trouver un terrain d’entente avec ses créanciers. Wait and see…
Lundi 25 Octobre 2021



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :