Législatives / « La réduction de la liste nationale constitue un recul démocratique » (Mamadou Diop Decroix)


S’il y a une réforme du scrutin sur lequel l’opposition serait en déphasage avec la majorité, c’est bien celle du 31 juillet prochain. Dans trois mois, les sénégalais vont choisir leurs représentants pour la 14e législature.

La semaine dernière, 17 députés de l’Assemblée nationale ont saisi officiellement, le Conseil constitutionnel pour l’annulation de la loi numéro 04/2022 modifiant celle numéro 2021-35 du 23 juillet 2021 portant Code électorale votée par l’Assemblée nationale, le 15 avril 2022.

En effet, cette disposition tient compte de la suppression de la liste nationale ou encore proportionnelle prenant en compte une bonne partie de l’élection de députés.

Comme l’ont fustigé ces parlementaires, Mamadou Diop Decroix a aussi décrié cette décision qui ne répond pas aux règles démocratiques. « C’est un recul démocratique que de vouloir supprimer la liste proportionnelle qui donne la parole à une forte représentation du peuple », s’indigne le secrétaire général de And Jëf/PADS à l’occasion de son point de presse tenu ce mardi.
Mardi 26 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :