Le président de la CAF Ahmad Ahmad et Matar Bâ ont procédé à l’inauguration du Complexe Sportif de Guéréo.

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad présent au Sénégal depuis quelques jours, a officiellement procédé, ce dimanche matin, à l’inauguration du complexe sportif de Guéréo (Thiès, 14km de Popenguine.) Une cérémonie qui s’est tenue en présence du ministre des sports, Matar Ba, du président de la fédération sénégalaise de football (FSF) Me Augustin Senghor, et Fatma Samoura, la secrétaire générale de la FIFA et déléguée générale de la FIFA auprès de la CAF.


Le centre de Guéréo est un complexe sportif entièrement financé par la CAF et réalisé sous le magistère de Issa Hayatou.

Situé dans la région de Thiès à 14 km de Popenguine, il dispose d’un complexe d’habitat d’une vingtaine de chambres, d’une pelouse en gazon naturel et des salles de cours, de musculation et de massage, un terrain de football et de basketball. Autrement dit c’est un complexe sportif que la Caf vient de mettre à la disposition de la Fédération sénégalaise de Football (FSF.)

 

Apres avoir coupé le ruban, le président de la CAF s’est réjoui de la parfaite collaboration entre les autorités politiques sénégalaises et l’instance dirigeante du football Africain. « Tout d’abord permettez-moi d’adresser mes remerciements aux autorités politiques de ce pays pour avoir toujours accompagné la Confédération Africaine de football dans son programme de gestion et de développement dans notre continent. Monsieur le ministre, je vous prie de transmettre toute ma reconnaissance à Macky Sall président de la République du Sénégal pour sa collaboration permanente… La différence entre l’Afrique et les autres continent c’est que ici, le football est l’affaire de tous.»

 

En outre Ahmad Ahmad de se féliciter de l’initiative prise par le président de la FSF, Me Augustin Senghor, en décidant de réhabiliter ce centre ; « Cher ami, Me Augustin Senghor vous n’avez pas imaginé avec votre comité exécutif, que l’acte que vous avez posé en décidant de réhabiliter ce centre et le rendre fonctionnel, que c’est un acte fort pour le comité exécutif de la CAF et surtout de moi-même. Comme vous le savez dans notre continent, surtout dans un monde où on vit avec les réseaux sociaux les déstabilisations ne manquent pas. Mais, vous avez encore une fois démontré à l’opinion la clairvoyance de notre comité exécutif lorsque nous avons décidé de céder ce centre gratuitement à la fédération sénégalaise de football. »

 

Ce centre complètement et gratuitement réhabilité par la CAF sera toutefois géré par la FSF à qui il appartient comme l’a clairement souligné le patron de la CAF lors de son discours inaugural. Un projet qui s’inscrit en droite ligne dans la politique de décentralisation de la gestion du football dans le continent Africain. 

 

À terme, il s’agira d’aller vers une décentralisation totale de toutes les actions de la CAF, a fait savoir Ahmad Ahmad.

 

 



Dimanche 13 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :