Le juge Mamadou Seck s’est dessaisi personnellement du dossier Ousmane Sonko.


Ce jeudi en milieu de journée, le juge du 8ème cabinet a écrit au Procureur de Dakar pour demander à être dessaisi du dossier Ousmane Sonko-Adji Sarr. 

 

Dans sa correspondance, Mamadou Seck explique qu’il est la cible « d’attaques méchantes et injustifiées » depuis l’ouverture de cette instruction. Et que « pour des raisons familiales, «il préfère jeter l’éponge ». 

 

Une décision qui a surpris le parquet de Dakar qui a aussitôt saisi le Président du tribunal, comme le stipule le protocole et c’est ce dernier qui a décidé de renvoyer le dossier au Doyen des Juges. Ce dernier, dès l’instant, reprend l’enquête et la procédure au point où le juge Mamadou Seck a abandonné le dossier. 

 

A la suite de cela, le Doyen des juges a décerné un mandat de comparution immédiate à Sonko. Ce dernier a refusé arguant qu’il est en garde à vue et que celle-ci devait se terminer pour qu’il se rende chez le juge. 

 

Face à ce refus, un mandat d’amener a 

été produit par le doyen des juges pour que les gendarmes le présentent dans la matinée du vendredi au tribunal de Dakar. 

 

Le juge Samba Sall, selon nos informations, pourrait suivre le parquet dans son réquisitoire en plaçant Ousmane Sonko sous mandat de dépôt dès ce vendredi. Par ailleurs, la gendarmerie n’a pas encore bouclé son 

enquête dans le dossier de trouble à l’ordre du public. 

 

Le parquet de Dakar est également déterminé à poursuivre Ousmane Sonko pour les motifs de son interpellation mercredi à Dakar...

Jeudi 4 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :