Le djihadiste mauritanien Saleck Ould Cheick, un connaisseur du Sénégal sur la liste rouge des États-Unis

Les Etats-Unis ont placé le djihadiste mauritanien Saleck Ould Cheick sur la liste des terroristes internationaux. Condamné à mort en 2011, ce membre d’Al Qaïda dans le Maghreb islamique avait tenté d’attenter à la vie du président mauritanien. L’homme est un connaisseur du Sénégal pour y avoir séjourné à maintes reprises.


Après le franco-sénégalais Omar Diaby dit Omsen, les États Unis ont désigné Saleck Ould Cheick Mouhamadou terroriste international. L’information est parue mardi 21 décembre sur le site du département d’Etat américain consulté par Dakaractu.  Pour les américains, le djihadiste mauritanien est l’instigateur de l’assassinat de quatre français à Aleg, en 2007. Ils l’accusent aussi d’avoir tenté d’attenter à la vie de l’actuel président de la République islamique de Mauritanie. Pour ces faits, Saleck Ould Cheick a été condamné à la peine capitale par la justice de son pays. 
Le 31 décembre 2015, le djihadiste s’est évadé de la prison de Nouakchott. Il aurait ensuite traversé le Sénégal pour terminer sa course en Guinée Conakry où il a été alpagué. Les guinéens et les mauritaniens se disputent la paternité de son arrestation. Dans le même temps, rapporte alakhbar.info, Nouakchott a accusé le Sénégal d’avoir « refusé » d’arrêter le djihadiste pour des raisons non encore élucidées. Ce qui est par contre sûr, c’est qu’il n’est pas inconnu des services de sécurité sénégalais. Pour cause, Saleck Ould Cheick a séjourné à plusieurs reprises au Sénégal comme le révèle journaltahalil lu à Dakaractu. 
Selon ce journal en ligne mauritanien, Saleck Ould Cheick a été repéré à Dakar en 2008, quelques jours seulement après le meurtre des touristes français à Aleg, en Mauritanie. Il était à Dakar pour récupérer une commission que devait lui remettre le commando responsable de la mort de ces ressortissants français, écrit le site. Dans son livre « Le Ben Laden du Sahara : sur les traces de Mokhtar Belmokhtar », le journaliste Lemine Ould Salem révèle que le rendez-vous a eu lieu devant l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Mais contrairement à Journaltahlil qui croit savoir que c’est le mauritanien Saleck Ould Cheikh que Sidi Ould Sidina, Mohamed Ould Chabarnou et Maarouf Ould Haïba ont rencontré à Dakar, Lemine Ould M. Salem écrit à propos de cette rencontre : « Le rendez-vous se passe très vite, si vite, qu’ils ont à peine le temps de se rendre compte qu’il n’est vraisemblablement pas sénégalais, mais malien, en raison de son accent mandingue, même s’il leur a parlé en ouolof ».Saleck s’est-il fait passer pour un Malien pour brouiller les pistes ? 
En tout cas, il rompt les amarres avec Al Qaïda au Maghreb islamique en 2009 parce que, juge-t-il, ce groupe djihadiste était trop doux. Après ce divorce, Saleck Ould Cheick est à cheval entre le Sénégal et la Guinée Bissau. Pour y faire quoi ? A élucider. 
En 2010, il s’engage à nouveau aux côtés d’Al Qaïda au Maghreb islamique et regagne les camps de Tegharghar, dans les montagnes du Nord-est  malien. C’est de là qu’il aurait élaboré le plan de l’attaque contre le président mauritanien. Avec ses acolytes, ils se dirigent vers Nouakchott où sont prévues les opérations mais ils ont été pris au dépourvu par la police mauritanienne qui semble avoir été informé de ce qui se tramait contre la plus haute autorité du pays. Pris en chasse avec d’autres complices, le djihadiste est appréhendé et jeté en prison. Condamné à mort en 2011, il n’a vraisemblablement pas voulu purger cette peine d’où son évasion du 31 décembre 2015. Il est arrêté le 19 janvier 2016 en Guinée Conakry après une course-poursuite qui aura duré trois semaines et concerné au moins quatre pays dont le Sénégal.
Né en 1984 à Atar, Saleck Ould Cheick qui a commencé à fricoter avec les milieux islamistes radicaux en 2000 sera isolé par cette sanction que vient de lui infliger les Etats-Unis. Ses comptes bancaires seront fermés et il ne sera toléré à aucun citoyen américain d’avoir des liens quels qu’ils soient avec lui. 
 
Vendredi 23 Décembre 2016
Dakaractu




1.Posté par awa le 26/12/2016 12:42
témoignage sur un marabout serieux
Bonjourle BENIN étant reconnus comme le pays du vodoun très puissant; il est un
GRAND MARABOUT du fâ :
voici ses contacte Téléphone; 00229 94545667
OBTENIR L'AMOUR DE QUELQU'UN PAR L'ENVOUTEMENT AFFECTIF
PACTE AVEC LE DIABLE POUR AVOIR DE L'ARGENT
VALISE MAGIQUE MAGNETIQUE
RETOUR D'AFFECTION PAR AIDE VODOU etc...
veuillez lui poser vos probleme seulement
email: bokononamandji@gmail.com
contacte: 00229 94545667
https://www.facebook.com/Bokonon-amandji-1514174532207865/



Dans la même rubrique :