Le député Seydina Fall sur la peine de mort: « Si cette situation perdure, les populations se feront justice elles-mêmes comme dans certains quartiers»

Retour ou non de la peine de mort au Sénégal, le débat fait rage depuis avant-hier. Tout à fait pour, l’initiateur du houleux projet de loi, le député de la majorité parlementaire, Seydina Fall revient à la charge. « Toute personne qui tue son semblable doit subir le même sort », déclare-t-il avant d’enfoncer le clou, «si la peine de mort est appliquée, la criminalité disparaîtra ». Ceci, pour éviter que « les populations se fassent justice elles-mêmes comme on le voit dans certains quartiers ».


Le député Seydina Fall sur la peine de mort: « Si cette situation perdure, les populations se feront justice elles-mêmes comme dans certains quartiers»
"Toute personne qui tue son semblable doit subir le même sort. Si la criminalité est appliquée, la criminalité disparaîtra car si cette situation perdure, les populations se feront justice elles-mêmes comme on le voit dans certains quartiers. Le pays doit faire l'économie d'une vendetta", explique le député de la majorité parlementaire., Seydina Fall qui agite le retour de la peine de mort neuf ans après  son abolition par "l'économie du projet de loi n° 2004-38 du 28 décembre 2004 lorsque Macky Sall était premier ministre sous le régime Wade souligne le journal "L'Observateur" qui craint un "wax waxeet".

Pressafrik
Mercredi 22 Mai 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :