Le cabinet Commissariat aux comptes et conseils au Sénégal dit CCCS au cœur d’un énorme scandale.


Le cabinet Commissariat aux comptes et conseils au Sénégal dit CCCS au cœur d’un énorme scandale.
Selon Libération, le cabinet Commissariat aux comptes et conseils au Sénégal dit CCCS est au cœur d’un énorme scandale. Pendant plusieurs années, ce cabinet a exercé dans l’illégalité totale alors qu’il a certifié les comptes de plusieurs grandes entreprises en plus d’avoir supervisé de grosses transactions en faveur de sociétés françaises très connues.
En effet, le cabinet comptable avait comme principal actionnaire et directeur général Claude Bardin hélas décédé en avril 2010.
Il se trouve que Pascal Bardin, fils du défunt, a repris le cabinet en violation flagrante de la loi alors qu’il n’était même pas membre de l’Ordre national des experts comptables et des comptables agrées du Sénégal (ONECCA), qui, après plusieurs relances demandant à Pascal Bardin de se régulariser, a radié le cabinet de ses tableaux. Malgré cela, l’ONECCA a été surpris de constater que le cabinet exerçait toujours.
Face à cet acte très grave, la structure a porté plainte devant le tribunal correctionnel contre Pascal Bardin.
L’affaire qui a été appelée à la barre le 16 novembre dernier repasse ce 18 janvier pour plaidoiries. Et vous savez quoi ? Pascal Bardin qui sait qu’il risque gros a fui le pays. Nous reviendrons sur toutes ces grosses transactions et comptes certifiés par le cabinet et qui n’ont en réalité aucune valeur juridique.
Mardi 2 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :