Le Premier ministre en campagne à Gossas, Diourbel, Bambey et Khombole


Mahammed Boun Abdallah Dionne doit être aux Anges. Le Baol lui a déroulé le tapis rouge. Une marée humaine a déferlé partout où sa caravane a stationné. De Diourbel à Khombole en passant par Bambey, les citoyens rivés le long de la route nationale l’ont acclamé comme pour valider et soutenir les actions de son gouvernement.
Le PM, malgré son programme de campagne très chargé s’est montré sensible au drame qui a touché les habitants du marché de Diourbel. Il a été à leur chevet pour les écouter et recueillir leurs doléances. Il annonce par la suite que, «pour que de pareilles catastrophes ne se reproduisent, l’Etat a décidé de dégager une enveloppe de 5 milliards FCFA pour bâtir un marché à la dimension de celui qui est prévu à Kaolack.
Des milliers de personnes, d’âges mûrs ont rivalisé d’ardeurs et d’engagement, derrière le cortège de Mahammed Dionne, aussi bien à Diourbel, Khombole que Bambey. Même  dans la capitale régionale du Baol où les dissensions sont encore visibles, les rassemblements de Malick Fall et d’Aminata Tall ont refusé du monde.
Le clou aura été le meeting départemental de Bambey. Difficile d’apercevoir le sable du terrain vague qui abrite la manifestation. Les militants s’entassent comme des sardines sur cette étendue à perte de vue. Le public, acquis à la cause de Benno Bokk Yakaar, n’a d’yeux que pour sa tête de liste Mahammed Boun Abdallah Dionne, dont le dévouement et la loyauté envers le Président Macky Sall sont soulignés par les différents leaders qui se sont succédé au pupitre. Le chef du gouvernement, conscient de la force d’une dynamique unitaire en politique, s’est réjoui de la cohésion et de la détermination des douze Maires du département, unis tel un seul homme, autour des responsables de premier plan, pour ouvrir l’ère une domination sans partage de BBY. Dans la commune de Bambey, informe le Premier ministre, deux milliards FCFA ont été injectés dans l’assainissement pour faire des inondations qui hantaient le sommeil des habitants un lointain souvenir. Il rappelle la mise en place du Domaine Agricole Communautaire (DAC) de Keur Samba Kane pour résorber le chômage des jeunes. Sans compter les 112 villages électrifiés ces cinq dernières années par le régime du Président Macky Sall.
M. Dionne indique que «quand certains cherchent une majorité parlementaire pour pouvoir amnistier leurs enfants et leurs proches, Benno, lui, vise à accroitre et démocratiser davantage les infrastructures sur tout le territoire national». Car, précise-t-il, «l’ambition du chef de l’Etat est de sortir ses concitoyens du besoin en transformant de façon structurelle l’économie nationale».
Mahammed Dionne annonce, par ailleurs, la construction de la route Bambey-Baba Garage avant de rappeler qu’en 2012 le pays ne comptait que 35 kilomètres d’autoroute. Aujourd’hui, «nous en avons ajoutés 36 autres en plus des 125 kilomètres de Ila Touba».
 
Gossas, le fils conquiert son peuple
 
Comme dans le Baol, l’accueil réservé au Premier ministre à Gossas, sa ville natale, en début d’après midi, a été grandiose. Fiers de leur fils qui bénéficie de la confiance du Président Macky Sall dont il est le chef de  gouvernement, les Gossassois ont fait honneur à Mahammed Dionne. Jeunes, femmes et hommes, ont semblé se passer le mot pour occuper pleinement l’esplanade du monument. Le Premier ministre touché par cette marque de sympathie confesse que de Théophile James à l’avènement de Macky Sall, Gossas n’avait jamais enregistré l’édification d’infrastructures. En cinq années, plusieurs artères principales et secondaires de la commune ont été bitumées. Mieux, deux fils de la localité, se sont succédé à la primature sous son magistère.
La journée marathon de la tête de liste BBY a bouclé sa journée marathon à Khombole avant de faire cap sur Tivaouane pour y passer la nuit. En attendant de se lancer à la conquête du Cayor, ce samedi 22 juillet 2017.















Samedi 22 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :