"Le Panier de Sokhna Maï" : Règles douloureuses, comment y remédier ?


 Pour son quatrième (4) numéro, "le Panier de Sokhna Maï" traite des règles douloureuses encore appelées  dysménorrhées. Partant des causes aux traitements, en convoquant les astuces de " grand-mère ". Le "thiépe" ou vétiver, les feuilles et écorces du "Aldanké", le "gowé" et le "kinkéliba", des produits locaux que nos grands-parents utilisaient pour se soigner et qui renferment énormément de vertus. 

Le constat est unanime, beaucoup de femmes souffrent de maux de ventre pendant leur période de menstruation. Un tour est effectué à la clinique NEST auprès du docteur Abdoulaye Diop pour voir plus clair sur les causes de ces règles douloureuses. 
Selon le gynécologue et obstétricien, cela serait dû à plusieurs facteurs.

Si elles surviennent dès l'apparition des 1ères règles, ces douleurs peuvent être considérées comme "normales". Elles sont souvent dues à un utérus "penché" en arrière, on parle d'utérus rétroversé. Parfois on ne trouve pas de cause. C'est ce qu'on appelle dysménorrhées essentielles ou primitives.

Ces douleurs doivent disparaître après le 1er accouchement par voie basse. Si après l'accouchement les dysménorrhées persistent, cela traduit une cause à chercher et à traiter au même titre que les dysménorrhées secondaires. 

Les dysménorrhées secondaires apparaissent chez une patiente qui n'en a jamais eu auparavant. Ça peut être une infection, un kyste, un fibrome ou surtout l'endométriose.

Cependant, certaines femmes, ne pouvant supporter la douleur, sont obligées de faire recours à la pharmacie. Et pourtant, il y'a de vieilles astuces qu'utilisaient les grand-mères pour soulager leurs maux.

Il s'agit des médicaments traditionnels. En effet, il y'a quelques-uns très connus et bien convoités par les femmes pour leurs vertus avérées. Parmi eux, l'on peut citer des produits tels : "thiépe, aldanké, gowé, djéka, et les graines de kinkéliba".

Ces ingrédients infusés dans de l'eau tiède, font énormément de bien selon Rokhiya Traoré, une malienne, vendeuse de plantes médicinales. La préparation est faite sous forme d'infusion à prendre avant et pendant la menstruation.

Ce médicament est réputé pour ses vertus d'épurateur du sang, mais aussi, il est utilisé pour des bains intimes et des bains de vapeur pour les parties génitales. 
Cette infusion peut être consommée aussi bien par les femmes que les hommes.

REPORTAGE...
Dimanche 16 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :