Lancement de l’Agropole Ouest : L’entente intercommunale Malicounda -Nguéniène et Sandiara a été matérialisée ce jeudi par le ministre Moustapha Diop…


C’est dans la forêt déclassée de Balabougou (département Mbour) que la pose de la première pierre de l’Agropole de l’Ouest (1.660 hectares, zone de libre-échange) a été effectuée ce jeudi après-midi en présence des diverses autorités coutumières et administratives de la localité. 

Ce projet de zone de transformation agro-industrielle destiné à créer de la valeur ajoutée sur les produits agro-alimentaires, est porté par l’État du Sénégal. Ce, en collaboration avec le groupe Mitrelli à travers sa structure Agricultiva, le tout sur la base de l’entente intercommunale entre les communes de Malicounda-Nguéniène-Sandiara.

Dans une ambiance à la fois festive et colorée, les populations ont bravé le ciel menaçant de ce pluvieux mois d’août pour accueillir en grande pompe ce projet à la fois innovant et structurelle dans le cadre de la promotion de l’agro-industrie au Sénégal. Ainsi, sous les chants, danses et autres formes de manifestations traditionnelles typiques de cette zone Ouest du pays, les habitants desdites localités ont assisté au lancement effectif des travaux dont les délais ne devraient pas dépasser 18 mois, selon le ministre de l’industrie qui a annoncé un coût global de 54 milliards de FCFA.

Une occasion pour le ministre de l’industrie et des petites et moyennes industries, Moustapha Diop, qui a procédé au lancement officiel des travaux, de revenir sur l’importance de cet agropole ouest qui permettra essentiellement de valoriser les potentialités de la zone avec la promotion des filières laitières (production attendue, 8 millions de litres de lait par an avec 3.000 vaches laitières), horticole, avicole et la production de viande dans ces différentes municipalités. Dans ce sens, le maire de Nguéniène, Alpha Samb, dira qu’il s’agit là « d’un immense espoir pour la jeunesse. » Avec au moins 3.000 emplois directs attendus et 8.000 indirects, le maire de Nguéniène, qui est aussi le président de l'intercommunale, y voit un début de réponse à l’emploi des jeunes.

Le coup d’envoi de la mise en place de cet Agropole Ouest a été donc donné en présence du coordonnateur national des Agropoles, El Hadji Djily Mbaye Lo, du représentant du directeur d’Agricultiva, Efraim Meslet, du maire de Malicounda Maguette Sène aux côtés d’Alpha Samb l’édile de la commune de Nguéniène et enfin du Dr Serigne Diop Guèye, le maire de Sandiara. Tous ont effectué le déplacement avec une arrivée symbolique, main dans la main pour rehausser de leur présence ladite cérémonie.  

À travers ce lancement des travaux qui s’inscrit dans la lignée de ceux déjà entamés dans les zones sud et centre, il sera question de la mise en place de 6 zones agricoles destinées au secteur privé avec des mécanismes incitatifs pour favoriser un investissement conséquent (50 milliards de FCFA attendus.) 
Il est aussi prévu l’érection d'une zone d'élevage sur 200 hectares qui vont concentrer les éleveurs de la zone, des centres de formation et de développement agricoles et un centre agro-industriel moderne (transformation et emballage, logistique et accompagnement ; laboratoire et services vétérinaires, fournitures de semis et de bétail), des poulaillers, des serres et espaces de grande culture, une zone allouée aux bovins nomades avec un approvisionnement en eau, des abreuvoirs et un service vétérinaire…
Vendredi 5 Août 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :