LE PRÉSIDENT SORTANT DE LA MAURITANIE SUR LES ACCUSATIONS DE LA BBC : « C’est franchement du n’importe quoi »

« C’est du n’importe quoi ! ». C’est ainsi que le Président sortant mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a qualifié, hier, les « révélations » de la BBC accusant BP et Timis d’une transaction douteuse sur 10 milliards de dollars dans le cadre du projet Grand Tortue Ahmeyim (Gta) que se partagent son Pays et le Sénégal.


LE PRÉSIDENT SORTANT DE LA MAURITANIE SUR LES ACCUSATIONS DE LA BBC : « C’est franchement du n’importe quoi »
Les Mauritaniens seront aux urnes ce 22 juin pour choisir un nouveau Président de la République. Mohamed Ould Abdel Aziz, le Président sortant, qui a respecté sa promesse de ne pas se présenter, conformément à la Constitution, a tenu une conférence de presse, hier, à la veille de ces échéances. 
Et il se trouve qu’une question lui a été posée sur l’exploitation prochaine, en 2022, du champ gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) se trouvant entre le Sénégal et la Mauritanie ; particulièrement, sur les accusations de la BBC selon lesquelles il y aurait un deal chiffré à 10 milliards de dollars entre BP et Timis Corporation autour de ce gisement.
« C’est du n’importe quoi. Ces accusations sont du n’importe quoi », a affirmé le Président sortant de la Mauritanie qui a été au cœur de tout le processus avant s’ajouter : « Les montants avancés sont faux. BP n’aura même pas 10 milliards de dolars en exploitant donc comment peut-elle donner ces royalties à Timis ? C’est faux et archi faux. Les Sénégalais doivent savoir la vérité car la vérité est que tout cela est politique parce que Macky Sall a gagné de manière transparente l'élection présidentielle du 24 février... C’est franchement du n'importe quoi ».
Vendredi 21 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :