Kanye West discriminé dans la mode parce qu’il n’est pas gay


Le producteur, rappeur spontané et génie auto-proclamé Kanye West a accordé ce jeudi une longue interview au SHOWstudio, où il aborde différents thèmes après quelques unes de ses inepties habituelles.

Le média a rapidement réagi aux commentaires de Kanye à propos de Caitlyn Jenner, la transexualité et la situation actuelle du monde du divertissement. Au cours de l’entretien de deux heures épiques, Kanye aborde  beaucoup le problème de la discrimination.

Ouais, c’est marrant. Est-ce que c’est pas marrant de voir combien les cultures de formes d’art différentes sont elles-même différentes ? J’ai senti qu’on faisait preuve de discrimination contre moi parce que je n’étais pas gay, alors que dans le milieu de la musique on se sent discriminé si on est gay. Il faut un talent extraordinaire pour briser ce genre d’obstacle.

Personne n’a de problème avec les rappeurs blancs maintenant parce qu’Eminem est finalement le plus grand artiste qu’on connaisse et tout le monde pensait ça quand Franck Ocean a sorti son album, que les gens allaient être là  ”non, c’est mauvais pour sa carrière”, et c’est un des meilleurs auteurs de tous les temps…


Des préjugés sur les préjugés ?
S’il suggère que les couturiers hétérosexuels sont stigmatisés et victimes de certains a priori, il admet que c’est un monde différent des compétitions de rap. Il élabore son avis sur l’homophobie, quelque chose de récurrent pour lui dans le mouvement hip-hop.

Inquisitr a publié un article plus tôt cette année qui a répandu la rumeur que Kanye était lui-même “entré dans le placard” et entretenait une relation avec le styliste Olivier Rousteing, un ami de Kim Kardashian.

Ces rumeurs n’ont pas de fondements, mais nous savons ce que Kanye West pensent des gens qui disent de lui qu’il est gay. Ou que c’est un poisson. Ou les deux.

C’est sans doute cliché de parler de [Franck Ocean] quant on en vient à ce sujet, mais il y a toujours des gens qui sont là pour faire changer les choses, je pense que c’est son cas. Les gens s’en foutent, ils aiment tellement sa musique.

Seuls les gens peuvent briser les stéréotypes mais j’ai juste pensé que c’était intéressant de mettre en avant cette discrimination inversée, dans le monde de la musique et de la mode.

Konbini
Jeudi 8 Octobre 2015




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017