KOLDA : le regard du maire d’une commune rurale sur la révision des listes électorales et les locales.


À quelques jours de la date échue de la révision des listes électorales, nous avons donné la parole au maire de la commune rurale de Kéréwan (département Médina Yoro Foula), frontalière à la Gambie, Boubacar Diallo. Ce dernier apporte son regard sur le déroulement des inscriptions de la révision des listes électorales et du choix des candidats dans sa commune en vue des locales prochaines. 
D’après son propos, « les inscriptions se déroulent normalement sans incident. » Et une prouesse a été trouvée par la coalition BBY et la mouvance présidentielle élargie en désignant un seul candidat dans l’unité en ces temps où les candidatures de même parti font couler beaucoup d’encre. 
À en croire toujours Boubacar Diallo, maire de la commune de Kéréwan, il est « le seul candidat de la mouvance présidentielle dans sa commune après un dialogue fructueux du BBY et de la mouvance présidentielle élargie. Ces derniers jugent que ma candidature leur convient au vu des réalisations effectuées dans notre localité grâce au président de la République. C’est pourquoi, je salue la maturité politique des leaders de notre commune qui ont banni tous les ego en pensant à l’intérêt général. Nous sommes conscients qu’actuellement partout, il y’a des déclarations de candidature parfois dans le même parti. Mais nous, nous n’avons pas attendu un arbitrage pour nous entendre, car la destinée de notre commune est entre nos mains... » 
Revenant sur les inscriptions il précise : « elles se poursuivent très bien dans notre commune. Nous n’avons noté aucun incident. Et malgré notre proximité avec la Gambie, il n’y a eu aucun gambien inscrit dans notre commune comme le font croire certains. La révision concerne les sénégalais et les commissions sont à pied d’œuvre à quelques jours de la date échue. On ne peut pas donner le nombre exact d’inscrits, mais il est sûr que nous avons inscrit beaucoup d'électeurs. Ils ont été convaincus par les nombreuses réalisations effectuées dans notre commune. » 
Il faut reconnaître que les collectivités territoriales du monde rural présentent souvent des difficultés lors des scrutins municipaux. Mais la commune rurale de Kéréwan peut être une exception et pourrait servir d’exemple en inspirant les autres collectivités territoriales.  
Il estime que sa commune est très soudée et respecte les directives du sommet afin de la développer. Et selon lui, « cet acte est le fruit d’une entente parfaite entre les leaders politiques et nous prions pour la pérennité de cette bonne action… 
Mercredi 8 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :