KOLDA : Le ministre de l’élevage et des productions animales rencontre les acteurs du secteur.


Le ministre de l’élevage et des productions animales, Aly Saleh Diop, a rencontré les acteurs du secteur en comité régional de développement ce jeudi 08 avril 2021. Occasion saisie par les acteurs du secteur pour lister leurs doléances et leurs difficultés rencontrées dans la filière dans le cadre de sa tournée nationale de prise de contact. Mais également, il a été question de trouver des solutions au vol de bétail et à la réorganisation du secteur pour le professionnaliser. 

À en croire Aly Saleh Diop, ministre de l’élevage, « il faut aller vers la création de coopératives pour professionnaliser l’élevage. Il était important pour nous de venir rencontrer la base pour échanger sur le développement du secteur. L’élevage est un pilier pour le développement de notre pays car il est d’une importance capitale. Et d’ailleurs, les sous-secteurs comme la tannerie, la culture du fourrage doivent être de véritables sources d’emplois. Nous sommes aussi ici pour recueillir les impressions des éleveurs pour voir comment construire une dynamique qui nous permettra d’atteindre les résultats. » 

Malgré les potentialités agrosylvopastorales offertes par la région, les difficultés ne manquent pas. Celles-ci sont entre autres le vol récurrent de bétail, du manque de fourrage, de la rupture de vaccins, des feux de brousse, de la modernisation de l’abattoir (Kolda), vétusté des moyens logistiques, manque de personnel, constaté lors de l’exposé de l’inspecteur régional de l’élevage. Il y’a aussi la difficulté des éleveurs à accéder aux financements. Et il faudrait revoir toute cette copie pour mettre les atouts de la région en exergue pour moderniser l’élevage et créer du même coup des emplois. 

Ce comité régional de développement a permis aux éleveurs d’interpeler directement le ministre sur l’avenir du secteur. Et ce dernier a donné toutes les assurances techniques qu’il faut apporter au développement du secteur au Fouladou. Représentées par Asmaou Kandé coordonnatrice du DIRFEL (directoire régional des femmes en élevage), les femmes ont invité le ministre à accorder plus de crédit au genre dans la filière. 

Après Kolda, le ministre a continué sur Sédhiou pour rencontrer les acteurs de la filière...

Vendredi 9 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :