KOLDA : La révision des listes électorales bat son plein


KOLDA : La révision des listes électorales bat son plein
Entamée ce 31 juillet, la révision des listes électorales se poursuit allègrement au Fouladou, à l’image du pays. C’est à une véritable ruée des électeurs vers les commissions installées dans les différentes communes pour s’inscrire ou changer de lieu ou de bureau de vote que nous assistons présentement. Le préfet de Kolda, Didia Dia revient ici sur les détails de cette révision électorale (du samedi 31 juillet au mardi 14 septembre 2021), en vue des prochaines locales.
À en croire ce dernier, « les opérations de révision des listes électorales ont démarré depuis le samedi 31 juillet 2021 dans toutes les communes du département. Et à Kolda, la commission est installée à la préfecture et dans les arrondissements les commissions sont logées dans les hôtels de ville. »
Revenant sur les détails, il estime que sont concernés d’abord « les citoyens qui disposent de la carte d’identité biométrique Cedeao et n’étant pas inscrits sur les listes électorales. Ainsi, si on regarde le verso de leurs cartes d’identité, il y est mentionné « personne non inscrite sur les listes électorales ». Donc ces personnes peuvent se rapprocher des commissions pour se faire inscrire. »
Dans la foulée, il précise : « si la personne concernée dispose de la carte d’identité Cedeao et qu’elle n’est pas inscrite sur les listes électorales, elle peut se faire inscrire au niveau de la commission si l’adresse qui se trouve dans la carte d’identité est conforme à la commune concernée, cette personne n’aura pas besoin de certificat de résidence. Donc, elle peut s’inscrire directement à la commission. Par contre, si une personne vient avec sa pièce d’identité dont l’adresse n’est pas comprise dans la commune concernée, alors cette personne-là devra produire un certificat de résidence ou bien un autre document comme les factures d’eau ou d’électricité attestant d’un lien entre la personne et le lieu de résidence concerné. »
Il poursuit en insistant en ces termes : « cette révision concerne aussi les primo votants c’est-à-dire ceux qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales. Mais également ceux qui sont inscrits mais veulent modifier leur circonscription ou adresse électorale. Ces deux catégories peuvent se rapprocher des commissions munies d’un certificat de résidence ou d’une facture d’eau ou d’électricité pour se faire inscrire. Les militaires aussi devenus civils et vice-versa pour les changements de statut peuvent se rapprocher aussi des commissions. Nous rappelons que la commission est également compétente pour les radiations d’électeur pour les motifs concernés… »
Jeudi 5 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :