Infrastructures sportives : Et si le président Macky Sall avait raison de demander des comptes ?


Le 10e anniversaire du 23 juin n’aura pas permis à l’opinion de digérer la polémique sur la situation des infrastructures sportives. En conseil des ministres, le Chef de l’État a donné des instructions, demandant à son ministre des Sports et à celui des Finances, « de prendre toutes les mesures adéquates, afin d’accélérer le processus de construction, de réhabilitation et de mise aux normes de l’ensemble des stades nationaux et régionaux. »

Cela ne semble pas être une simple annonce pour éteindre la polémique naissante. Parce que, selon ceux qui en sauraient un peu plus, Matar Bâ ne pourra pas faire comme si de rien n’était. D’ailleurs, c’est justement ce qu’il ne faudrait pas permettre.

Il lui est demandé de faire parvenir un rapport global sur la situation des infrastructures sportives au plus tard le 15 juillet 2021. Il faut dire que le manque de stade opérationnel dans le pays soulève beaucoup trop de questions et que le respect minimal dû au Peuple sénégalais impose qu’il y soit donné réponse par le ministre de tutelle et toutes les personnes concernées.

Jusqu’à preuve du contraire, le chef du département des Sports occupe des fonctions officielles, il a donc obligation de rendre compte. Et au-delà même de l’honorabilité, il s’agit de rendre compte de l’utilisation et dd la gestion de nos deniers par ceux auxquels l’autorité en a confié la charge.

On parle ici de plusieurs milliards de francs CFA. Rien que pour le stade Lat-Dior de Thiès, les travaux de réhabilitation ont coûté 1 milliard 850 millions 123 mille 059 francs Cfa. On a, entre autres, besoin de savoir le coût des prestations fournies par la Compa­gnie sénégalaise de travaux publics (Cstp/Sa), dirigée par l’entrepreneur Mbaye Faye.

Les pouvoirs publics devraient également nous édifier sur l’intérêt qu’il y avait à toujours confier les travaux de réhabilitation à Mbaye Faye, directeur général de la Cstp/Sa. Par ailleurs, pourquoi personne n’a encore démenti ce dernier, quand il déclare dans les journaux que le président de la République, Macky Sall, avait déjà signé une Loi de finance rectificative pour régler le financement du stade de Thiès?
Jeudi 24 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :