Infrastructures routières et endettement : « Le vrai débat, c’est d’avoir une bonne dette investie pour des choses utiles (…) nous avons plus de 2.000 km de routes bitumées, plus de 250 km d’autoroute et plus de 8.000 Km de piste » (PR Macky Sall)


 

Évoquant l’ambitieux projet du Train Express Régional réalisé au coût d’un millier de milliards FCFA, à travers un film documentaire sur ses réalisations infrastructurelles diffusé ce 27 juillet, sur la RTS 1, le Chef de l’État s’est à nouveau appesanti sur l’endettement des pays africains, notamment du Sénégal, qu’il considère comme un faux débat.

« Comment voulez-vous que l’Afrique ne s’endette pas ? Les pays les plus développés sont les pays les plus endettés. Pourquoi nous africains nous devons toujours nous flageller ? Quel est le pays qui peut faire son développement sans dette ? C’est un faux débat. Le vrai débat, c’est d’avoir une bonne dette, une dette la moins chère possible, une dette qui est injectée et investie pour des choses utiles », a-t-il expliqué.

Dans le publi-reportage dénommé ‘’Macky Sall au cœur : les emblèmes de l’émergence’’ et qui retrace l’exécution des projets infrastructurels phares de l’État, notamment ceux routiers suivant les orientations du PSE, le président de la République y rappelle son engagement pour un déplafonnement du Produit Intérieur Brut (PIB) pour les pays en voie de développement.

« Mon combat sur le plan international, c’est de dire pourquoi on nous plafonne à 70% de notre PIB, maintenant que les grands pays ont tous dépassé les 120%, parfois 200% de leurs PIB. Quel est le pays qui ne s’endette pas pour son développement ? Qu’on m’en cite un seul au monde. Ce qui est dramatique c’est de s’endetter pour du fonctionnement », a expliqué Macky Sall qui confie endetter le Sénégal pour investir pour l’avenir du pays.

Pour fonder ses arguments, le Chef de l’État renvoie ses détracteurs sur l’utilité de l’autoroute à péage.

« Aujourd’hui, ceux qui vont à Touba et qui vont au nord du Sénégal ne vous diront pas que cette route n’est pas utile », a-t-il soutenu.

Dans le film documentaire, plusieurs projets routiers des régions de l’intérieur entamés depuis 2012 sont exposés. En milieu rural, plus de 4. 000 Km de pistes ont été réalisés. Pour le président de la République, avec 13 ponts déjà achevés à travers le pays, son régime a désenclavé plusieurs localités.

« J’ai beaucoup investi en matière de route puisque là aussi, la mobilité est un élément indispensable de la transformation structurelle. On ne peut pas faire converger les productions des champs vers les marchés si on n’a pas des pistes de production, des routes ou même des autoroutes. Nous avons plus de 2.000 km de routes bitumées depuis que je suis là et nous avons plus de 250 km d’autoroute et plus de 8.000 km de piste », a fait savoir Macky Sall.

 
 
 
Mercredi 28 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :