Inéligibilité de Yanis Issoufou : Malgré les réclamations du Burkina et du Sénégal, la FIFA fait la sourde oreille !


La lettre de dénonciation de la Fédération sénégalaise de football n’a finalement servie à rien. Après avoir saisi la FIFA pour alerter sur l’inéligibilité d’un joueur français, Yanis Ali Issoufou Abdoulkhadre, l’instance dirigeante du football mondial n’a pas eu la réaction espérée. 

Au moment où ces lignes sont écrites, l’équipe nationale de football du Sénégal est à l’aéroport de Jakarta pour quitter le territoire indonésien. À peine le coup de sifflet de leur rencontre face aux français a-t-elle été donné que la FIFA avait acheté les billets retour pour la délégation sénégalaise. Autrement dit, la messe est dite ! 

Après la défaite face à la France et l’élimination de la coupe du monde de football des U17 en huitièmes de finale du mondial U17, le Sénégal va quitter l’Indonésie ce jeudi soir (20h00.) Les Lionceaux sont en route pour l’aéroport international de Diass (Dakar.) D’après une source fiable : « La demande de disqualification de la France, introduite par la fédération Sénégalaise est déjà tombée à l’eau ! La FIFA n’a pas joué le jeu…Je ne pense pas qu’on aura gain de cause» s’est désolé notre interlocuteur. 

Alors que certains avaient encore espoir que les français puissent être rattrapés par le règlement de la FIFA, les bleuets devraient tranquillement passer en quart de finale. Le plus curieux dans l’histoire étant le mutisme de l’instance dirigée par Gianni Infantino. Car, toujours d’après notre source, le Burkina avait déjà interpellé la FIFA, il y a plusieurs jours, sur le cas du franco-nigerien, Yanis Issouffou (Il lui est reproché d’avoir disputé le tournoi UFOA avec le Niger. Un tournoi qui qualifie à la CAN U17, cette même CAN est qualificative au Mondial U17,) comme indiqué par dakaractu un peu plus tôt. 

« Le Burkina avait déposé une réclamation 6h avant leur match contre la France. Donc la FIFA était déjà au courant depuis longtemps » révèle notre source. Ce même Yanis Issoufou a joué et participé à la victoire (3-0) de la France sur le Burkina. Pourtant cela n’a pas eu d’incidence sur la suite du tournoi des bleuets qui ont utilisé Issoufou tout au long de la phase de groupes avant de le mettre au frigo à quelques heures de la rencontre contre le Sénégal. 

Il serait intéressant de connaître la posture que prendra la FIFA pour au moins tenter de justifier cette incongruité pour ne pas dire cette injustice. Cette affaire de présumée violation de la procédure administrative et des textes et règlements de la FIFA, est loin d’avoir fini de faire couler de l’encre. 

Mouhamadou Moustapha GAYE
Jeudi 23 Novembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :