Indemnisations, droit d’assistance, maladresse de communication… : La galère des passagers d’Air Sénégal étalée sur Twitter.

Des usagers des vols de la compagnie nationale ont créé une page Twitter dénommée « DivanCitoyen Air Sénégal entre espoirs et turbulences » pour étaler leur colère sur la difficulté qu'ont les passagers de Air Sénégal à se faire assister, se faire indemniser par la compagnie aérienne ou obtenir une réponse en cas de problème. C'est le constat dressé sur les réseaux sociaux par plusieurs voyageurs vivant dans des pays différents.


Se faire indemniser par la compagnie aérienne s'avère souvent être un parcours du combattant pour les passagers d’Air Sénégal, si l’on en croit certains voyageurs. Beaucoup ont rappelé dans leurs post sur Twitter qu’ « en cas de dommages financiers subis par le voyageur en conséquence du retard de son vol, la compagnie doit alors dédommager le client ». Mais cette règle n’est jamais respectée, estiment-ils.

Ils pointent également du doigt le non-respect du droit d'assistance. Faisant ainsi allusion aux retards nécessitant l’offrir gracieuse par la compagnie de nourriture et boisson. Autre point mentionné : les litiges liés aux incidents de bagages qui ont lieu pour certains vols. Sur ce, la compagnie ne respecte pas tout le temps la législation qui oblige à indemniser les passagers.

En cas de perte, les passagers qui saisissent leurs références sur le site d’Air Sénégal, afin que la compagnie entame les démarches pour retrouver les bagages, obtiennent rarement de réponse. Ils demandent ainsi à ce que les contrôles des pouvoirs publics soient renforcés pour permettre une meilleure prise en charge des passagers de la compagnie aérienne locale. 

Ils dénoncent, par ailleurs, la pratique du «no-shows», plus communément appelé surbooking. Cela consiste à vendre aux passagers plus de sièges que ce que l'avion peut normalement contenir. Les voyageurs n'ont pas manqué de relever ce qui apparaît aujourd'hui comme une « maladresse ou défaut de communication ».

Au moment où les compagnies aériennes multiplient les mesures pour faire face à la pandémie, disent-ils, des passagers notent des « encarts écrits » par certains responsables de la compagnie aérienne. « C’est bien de promouvoir le local, mais il faut commencer à bien faire son travail », lit-on sur Twitter...
Dimanche 22 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :