Incident à l'Aibd: L'artiste guinéen Soul Bang's sauve sa peau grâce à un live sur son portable


Dans la nuit du 18 février, le célèbre musicien guinéen nommé Soul Bang's, de son vrai nom Souleymane Bangoura, a fait l'objet d'une" agression" policière à l'aéroport Blaise Diagne. Une terrifiante mésaventure dont il a su éviter l'esclandre en faisant un live sur Facebook.
 
Revenant tout bonnement du Mali à la suite de sa participation au festival de « Chant des Linguères », organisé par la  chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo, l'artiste Guinéen Soul Bang's, accompagné de son épouse, Manamba Kanté, ont atterri au Sénégal.
 
Aux environs de 21 heure, l'artiste de Guinée Conakry, Soul Bang's, a lancé dans l'urgence un direct sur son compte officiel facebook afin de dénoncer au grand public sa mauvaise posture à l'aéroport Blaise Diagne. En effet, dès les premières images, on voit le chanteur se faire méchamment brutaliser tout en étant conduit dans une pièce, qu'il se révélera être en fait une salle de police. À deux doigts de passer un sale quart d'heure, le musicien clame face  à la caméra : « Je suis au Sénégal, je suis saisi par la police. Ils sont en train de me tabasser ici ». Un réflexe, aussi minime soit-il, qui calmera très vite les choses. 
 
Soul Bang's, toujours sous l'effet de l'adrénaline de la situation, confie à ses abonnés qu'il subit constamment ce type de maltraitance à chaque fois qu'il est de passage au Sénégal.« Toutes les fois que l'on vient au Sénégal, c'est comme ça qu' ils font. Ce n'est pas normal », se plaint-il. Alors que les autorités tentent cette fois-ci d'arranger les choses et lui demandent d'éteindre son téléphone, l'artiste riposte en faisant comprendre que c'est " le seul moyen " pour lui d'être en sécurité.

Le musicien filmera  donc toute les interactions le long du live, avant que celui-ci ne se termine sous une scène aussi violente que la première.
 
Intervention du ministre des affaires étrangères 
 
L’action du chanteur Soul Bang’s a porté ses fruits. Le ministre des affaires étrangères, Dr Morissanda Kouyaté, en dépit d’une heure tardive, a tenu à réagir à " cette grave altercation entre les policiers sénégalais et le couple Soul-Manamba " qui sont, souligne-t-il, « deux hautes personnalités de notre pays ». 
 
Selon le Dr Kouyaté, Tout est parti du fait que madame Manamba Kanté, femme du chanteur Soul Bang’s, ne pouvait pas répondre à la question rituelle des policiers qui demandaient l’adresse à laquelle elle serait à Dakar. « Après les explications des deux parties, j’ai proposé au couple Soul-Manamba de choisir entre porter plainte avec l’assistance de notre ambassade, ou régler à l’amiable étant donné qu’il a aussi commis des erreurs, notamment les fameux refus d’obtempérer et outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions », explique le ministre des affaires étrangères sur son compte officiel facebook, avant d’ajouter « le couple a choisi le règlement à l’amiable. C’est ce qui vient de se faire ». 
 
En guise de leçon, le Dr Kouyaté conseille ses compatriotes guinéens d’être calmes et d’éviter toutes altercations avec la police et la douane durant leur voyage. 
Lundi 19 Février 2024
Chancelle



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :