Incendie au building administratif : Attributaire d’un marché opaque, l’entreprise « Dooke » n’avait pas d’assurance, les dégâts sur cinq niveaux estimés à plusieurs milliards


On n’arrête pas de parler de l’incendie de jeudi dernier au building administratif de Dakar qui sort d’une rénovation. Selon de nouvelles informations obtenues par Dakaractu, l’entreprise française « Dooke work » spécialisée dans la branche de travaux sur cordes, et était chargée du nettoyage des baies vitrées du bâtiment n’avait pas pris de police d’assurances. Et pire, elle avait été choisie pour cette tâche à l’issue d’un appel d'offres restreint lancé par le Dage du Secrétariat général du Gouvernement Macodou Sène. Un marché fermé, que l’on pourrait considérer comme opaque vu les potentialités présentes sur le marché. Il faut rappeler que la société française, en cherchant à souder des points d’ancrage, le feu de chalumeau a embrasé le bâtiment. Et n’eut été le système anti incendie beaucoup de morts seraient à déplorer.
On nous informe que les agents de la société française ont voulu hier samedi, enlever leurs matériaux encore présents au niveau du building. Une détermination qui s’est opposée au refus des gendarmes présents sur les lieux qui leur ont notifié que l’espace sinistré faisait toujours l’objet d’une enquête, même si cela pouvait être accidentel. Le fait de déplacer des objets pouvait être perçu comme un moyen pour dissimuler des preuves. Les agents sont répartis bredouilles.
Enfin, il y a quelques jours l’ampleur des dégâts n’était pas connue. Le Manager Général de « Dooke », Guy Tamgno, qui n’avait pas voulu s’épancher sur cette affaire, avait envoyé le journaliste de « Dakaractu » balader. Mais ce n’était que partie remise puisque nos radars fureteurs ont pu estimer exactement le niveau des dégâts. En effet l’incendie déclaré au 10ème étage, a fait des dommages collatéraux sur au moins cinq niveaux. Le feu et les moyens déployés pour l’éteindre ayant détérioré beaucoup de matériel. En effet, on nous souffle que des dommages consistants ont été constatés au niveau des équipements électro-mécaniques dus au retour des flammes sur plusieurs niveaux. Le montant estimé des pertes se chiffre à plusieurs milliards de francs CFA...
 
 
 
 
 
 
 
 

Dimanche 29 Août 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :