Inauguration des points Nano-crédit de Touba et Mbacké : « La Der/Fj a investi dans la région au moins 2,7 milliards FCFA » (Papa Amadou Sarr).


Dans sa volonté d’accompagner les femmes et les jeunes dans l’accès au financement, la délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et jeunes (Der/FJ) poursuit son initiative d’implantation de ses points Nano-crédit destinés à accompagner les activités courantes des auto-entrepreneurs, en particulier informels,  qui n’ont pas accès au service financier classique. 

Le délégué général à la Der/FJ, Papa Amadou Sarr s’est rendu, ce 30 novembre, dans la région de Diourbel pour inaugurer les points Nano-crédit de Touba et de Mbacké.
Le choix de ces deux villes pour asseoir un bureau Nano-crédit n’est pas fortuit.

À en croire le délégué général, la Der/Fj a investi dans la région de Diourbel au moins 2,7 milliards Fcfa dont 70% des financements insérés à Mbacké (50% de l’activité économique de la région) qui vont dans des secteurs aussi variés que l’agriculture, l’élevage, les services, l’artisanat, le transport, etc...

La mise en place du bureau nano-crédit relève d’une forte volonté de la Der/FJ d’apporter des solutions adaptées à ses différentes cibles.

Le Nano-crédit est un service financier de proximité. L’ambition de la Der/FJ à travers le Nano-crédit est de soutenir les initiatives d’auto-emploi ainsi que l’inclusion socio-économique des femmes et des jeunes en lien avec les objectifs du PSE.

Le principe du nano-crédit est simple. Les financements varient entre 10 000 et 500 000 FCFA. Pour le premier crédit, le demandeur peut solliciter un montant de 50 000FCFA. La Commission est de 5% .

Les bénéficiaires ont la possibilité de rembourser partiellement, par anticipation ou à l’échéance. En outre, les bénéficiaires qui atteignent le plafond nano crédit et qui ont eu un bon score pourront bénéficier automatiquement d’un financement « autonomisation » avec des durées variant entre 3 ou 6 mois et 1 an.

Le délégué général de la Der/FJ a promis de multiplier les points Nano-crédit dans la région de Diourbel. Il a par la même occasion profité de son déplacement à Touba pour rendre visite au réseau des femmes du Baol pour le développement qui ont réussi à implanter leur usine de production de divers produits dont le savon, le café entre autres.
Mercredi 1 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :